058 5 32 18 32 contact@ygaltech.com
Sélectionner une page

Outre-Atlantique, le montant des achats en ligne a encore dépassé celui de l’an dernier lors du Black Friday du 29 novembre 2019. Les ventes se seraient élevées à 7,2 Md$ selon les estimations de Salesforce, soit 14% de plus que l’an dernier, tandis qu’Adobe Analytics les situe à 7,4 Md$.

Après les ventes record du Black Friday à 7,4 Md$, les estimations d’Adobe Analytics prévoient 9,4 milliards de dollars de ventes en ligne pour le Cyber Monday 2019.

Quoique légèrement en-deçà des projections situées autour de 7,5 milliards de dollars, les ventes en ligne ont tout de même atteint un record de 7,4 milliards de dollars vendredi dernier aux Etats-Unis à l’occasion des promotions faites pour le Black Friday, selon les statistiques d’Adobe Analytics. Pour les réaliser, ce dernier mesure les transactions de 80 e-commerçants parmi les plus importants outre-Atlantique. Pour ce Black Friday, les ventes en ligne représentent donc une augmentation de 19,6% par rapport à celles du Black Friday 2018, mais elles se situent au-dessous des 7,9 milliards de dollars dépensés trois jours plus tard l’an dernier lors du Cyber Monday 2018.

Autre augmentation notable ce vendredi 29 novembre 2019, celle des achats effectués à partir d’un smartphone. Cette année, ils ont représenté 2,9 milliards de dollars, soit 39% des ventes sur Internet, avec une progression de 21% par rapport à 2018. Le jeudi 28 novembre, jour du Thanksgiving, ce sont par ailleurs 4,2 milliards de dollars qui ont été dépensés. Pour ce Cyber Monday, Adobe Analytics prévoit un record de 9,4 milliards de dollars de ventes en ligne, presque 19% de plus que l’an dernier. 

20 Md$ au niveau mondial

Salesforce de son côté donne des mesures différentes. Pour l’éditeur SaaS, les ventes en ligne de vendredi dernier se sont établies à 7,2 Md$ cette année aux Etats-Unis, soit 14% de plus que l’an dernier. A l’échelle mondiale, selon ses analyses, elles se seraient élevées à 20 Md$ en englobant les pays qui ont depuis quelques années adopté les pratiques de promotion du Black Friday, à l’origine mises en place par le marché américain à la suite de la traditionnelle fête familiale de Thanksgiving.

En France, la Fevad (fédération du e-commerce et de la vente à distance) estimait que les ventes en ligne réalisées entre le 29 novembre et le 2 décembre pourraient représenter 1,7 milliard d’euros d’achats. Tandis que le magazine 60 millions de consommateurs souligne par ailleurs qu’en dépit de la popularité de cette pratique importée des Etats-Unis, des voix s’élèvent aussi pour pointer l’inutilité de cette surconsommation forcée, peu responsable et dommageable en termes d’impact social et environnemental. Reste qu’un an après le lancement du mouvement Gilets Jaunes, la question du pouvoir d’achat se pose toujours en France. Si des promotions avant les fêtes de fin d’année permettent d’acquérir des cadeaux et des objets de consommation courante (machine à laver, cuisinière, frigo…) à un meilleur prix, pour beaucoup le calcul est vite fait.

Share This