058 5 32 18 32 contact@ygaltech.com
Sélectionner une page

Renaissant sur les cendres de Leadmedia, The Blockchain Group piloté par le tandem Pascal Chevalier et Xavier Latil, a signé pour 800 000 euros de contrats en implémentation et services blockchain pour des grands comptes et grosses PME. Les cas d’usage dans les secteurs de la finance, automobile, aérien et assurance concernent la traçabilité logistique, documentaire et des transactions financières sécurisées.

Xavier Latil, directeur général The Blockchain Group. (crédit : D.R.)

Ressuscité en 2018 grâce à une activité 100% tournée vers l’implémentation, le conseil et les événements autour de la technologie blockchain, The Blockchain Group (anciennement Leadmedia) commence à recueillir les fruits de son recentrage. « The Blockchain Group est né de la reprise de la société Leadmedia spécialisé dans la génération de lead pour l’e-commerce, cotée en bourse, en difficulté, que l’on a repris avec Pascal Chevalier [président de Reworld Media] », nous a expliqué Xavier Latil, directeur général de The Blockchain Group. « On a refondu le positionnement, la stratégie et les business pour aller dans les technologies blockchain ».

Le groupe, qui compte actuellement 15 personnes spécialisées en blockchain (implémentation, conseil…) et recrute en ce moment une trentaine d’experts supplémentaires, a signé ses premiers contrats pour un montant de 800 000 euros. « Nous avons signé 5 contrats pour une durée de 1 à 2 ans avec des grands comptes et des grosses PME dans les domaines de la finance, de l’automobile, de l’aérien et de l’assurance », poursuit Xavier Latil qui ne souhaite pas communiquer les noms de ses clients.

Les technologies Ethereum, Stellar, Neo et Eos implémentées

En fonction de la maturité des entreprises, le groupe suit les recommandations technologiques de ses clients ou bien au contraire les suggère. Parmi celles maitrisées, on trouve notamment Ethereum, Stellar, Neo, Eos… « Les projets sont sur du BtoB dans des problématiques de traçabilité logistique, documentaire et de transactions financières sécurisées », conclut Xavier Latil sans plus de détails.

Share This