058 5 32 18 32 contact@ygaltech.com
Sélectionner une page

La prochaine itération du système d’exploitation de Microsoft, Windows 10, est prévu pour avril 2020. Portant le numéro 2004 elle arrive avec son lot de dernières fonctionnalités.

Microsoft n’a jusqu’à présent encore jamais livré de mise à niveau de fonctionnalité de Windows 10 avant d’annoncer sa dénomination officielle. (crédit : Microsoft)

Microsoft a annoncé que la prochaine mise à niveau de fonctionnalités de Windows 10 porterait le numéro 2004. Selon le format année (aa)/mois (mm) de sortie de Microsoft l’appellation indique bien qu’il s’agit de la version d’avril 2020. Mais Microsoft a également voulu éviter toute confusion avec Windows Server 2003, un OS mis à la retraite depuis longtemps. Cette version 2004 de Windows 10, encore en phase de test, sera la première mise à jour de fonctionnalité livrée en 2020. Jusqu’à la dernière version bêta du 26 novembre, cette mise à jour portait la référence 20H1, c’est-à-dire la version du premier semestre (Half) 2020. (On ne sait pas très bien pourquoi Microsoft continue à identifier les bêtas en cours par aaH1 et aaH2 alors que les versions adoptent toujours le format aamm par la suite.)

« Nous avons choisi d’utiliser 2004 comme numéro de version pour éviter toute confusion avec des produits antérieurs (comme Windows Server 2003) », a justifié Brandon LeBlanc, gestionnaire de programme senior au sein de l’équipe Windows Insider, dans un article de blog de l’entreprise. Livré en avril 2003, l’OS Windows Server 2003 est sorti du support de Microsoft en juillet 2015. Il a été remplacé par Windows Server 2008.

Des noms de version sources de confusion

Depuis le début, le nom des mises à jour de fonctionnalités de Windows 10 est source de confusion. Par exemple, la version 1607 de Windows 10 a été livrée le 2 août 2016, et non en juillet. Les versions 1703 et 1803 de Windows 10 ont été livrées en avril, alors que la version 1903 a été publiée en mai. Aucune version n’est sortie en mars. En d’autres termes, il n’y a aucune garantie que la release 2004 de Windows 10 sera prête en avril prochain, sachant que Microsoft n’a encore jamais livré de mise à niveau de fonctionnalité de Windows 10 avant d’annoncer sa dénomination officielle.

Si Microsoft a répondu à la question du nommage de la prochaine mise à jour de fonctionnalité de printemps de Windows 10, l’éditeur a aussi soulevé une autre question. « Nous envisageons de sortir de nouvelles builds de notre branche de développement », a ainsi déclaré M. LeBlanc, faisant référence aux previews qui viendront après la version 2004. « C’est le moment de vérifier vos paramètres Windows Insider et de passer à un cycle lent si vous voulez continuer à utiliser la 20H1 », a-t-il ajouté. On ne sait pas exactement quelle version entrera en bêta-test. Si Microsoft s’en tient au calendrier de cette année, l’éditeur devrait zapper la mise à niveau d’automne 2020 (20H2 ? 2009 ?) et, comme en 2019, livrer aux utilisateurs Windows Insider des versions très précoces de la mise à niveau du printemps 2021 (21H1 ? 2103 ?). Ce qui voudrait dire que la « mise à niveau » d’automne ne serait rien de plus qu’une simple mise à jour de printemps avec quelques nouvelles fonctionnalités.

Un modèle majeur-mineur de mise à jour bien apprécié des clients

L’autre possibilité pour Microsoft – ce que l’éditeur n’a pas fait cette année – serait de revenir au rythme de deux mises à jour de fonctionnalités à peu près équivalentes, comme en 2017-2018, et de commencer par tester la mise à jour d’automne. (20H2 ? 2009 ? – ces noms de code de Microsoft sont vraiment déroutants). Le modèle majeur-mineur de 2019 serait présenté comme exceptionnel et l’année 2020, comme un retour à la normale, si l’on considère que les politiques de service de Microsoft, en évolution constante, peuvent être qualifiées de « normales ». Nos confrères de Computerworld pensent que le modèle majeur-mineur de 2019 se poursuivra en 2020, ajoutant que ces prédictions ne sont pas uniquement le fruit du bon sens : selon eux, « ce modèle est très avantageux pour les gros clients commerciaux de Microsoft ».

L’éditeur a refusé de révéler quelle mise à niveau entrerait en phase de test au début de 2020, précisant seulement que la version 1909 de Windows 10 livrée récemment – une mise à niveau mineure dans tous les sens du terme – avait valeur de « pilote » et qu’elle serait évaluée. Lors d’un webinaire organisé le 21 novembre dernier par Microsoft, certains ont cru récolter quelques indices que l’on peut interpréter de différentes façons. « Des choses vraiment sympathiques arrivent. Nous aurons quelques annonces à faire dans les mois à venir », a déclaré l’un des membres de l’équipe d’Insider lors de cette présentation en ligne. « Nous serons aussi attentifs aux réactions ».

Share This