058 5 32 18 32 contact@ygaltech.com
Sélectionner une page

Année après année, la réalité virtuelle et augmentée se diffuse dans les entreprises pour répondre à des problématiques métiers. C’est notamment le cas chez EDF et Vinci dans les chantiers ou encore BNP Paribas pour de la visite virtuelle d’appartements et de biens de luxe.

Une table ronde consacrée aux usages de la réalité virtuelle et augmentée dans les entreprises a été organisée vendredi 8 février matin à l’espace Leonard à Paris. Ont notamment participéFloran Couret, responsable innovation digitale et VR chez BNP Paribas Estate (à droite), Isabelle Paillard, chef du pôle valorisation du patrimoine d’EDF (au micro) et Barbara Schiavi, responsable des projets VR chez Digitality Real (à gauche). crédit : D.F.

Alors que la prochaine édition du salon Laval Virtual approche à grands pas, c’est à Paris que se déroule ce week-end le festival de la réalité virtuelle, installé dans l’espace de coworking Leonard. En amont de cet événement, deux débats ont été organisés ce vendredi 8 février 2019 en matinée, dont un consacré à la réalité virtuelle et augmentée dans les entreprises. A cette occasion, les retours d’expérience de BNP Paribas Real Estate, Vinci Energie et EDF ont permis de se rendre compte de la diversité des cas d’usage possibles de l’utilisation de la réalité virtuelle et augmentée en environnement professionnel.

Au sein de la branche promotion immobilière, une plateforme de réalité virtuelle est ainsi utilisée pour permettre à des courtiers de faire visiter à distance des biens à leurs clients, mais pas seulement. « Nous voulons remettre le broker au centre de l’expérience client et lui permettre de se connecter à un investisseur dans une salle virtuelle », a expliqué Floran Couret, responsable innovation digitale et VR chez BNP Paribas Estate. Un partenariat a été conclu avec la start-up Mimesys pour développer une plateforme holographique intégrable à ses casques VR HTC Vive. BNP Paribas Real Estate ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et prépare pour l’année prochaine un projet fonctionnant avec la prochaine génération de capteurs Kinect qui sera présentée au MWC de Barcelone à la fin du mois couplé à la prochaine génération du casque RV de Microsoft Hololens.

Fiabiliser les tâches et gagner du temps chez Vinci Energies

Réalité virtuelle et augmentée chez Vinci Energies

Vinci Energies a encore de nombreux projets dans les cartons en VR et AR pour répondre à des problématiques métiers de plus en plus complexes. (crédit : D.F.)

Chez le géant de l’énergie EDF, les projets en réalité virtuelle et augmentée fourmillent. En particulier sur les chantiers pour permettre aux équipes de s’assurer du bon placement du câblage électrique mais également préparer les opérations de maintenance afin d’intervenir dans les meilleures conditions possibles. Autre usage de la VR et de la RA : la formation. « Le jeu Energy Quest permet aux conseillers de se mettre à la place des clients pour proposer les bons services et les éco-gestes », a précisé Isabelle Paillard, chef du pôle valorisation du patrimoine d’EDF.

Chez Vinci Energie, la réalité virtuelle et augmentée se diffuse également à tous les étages, en particulier pour répondre aux enjeux de la construction qui devient de plus en plus complexe. « Alors qu’auparavant chacun travaillait ses maquettes dans son coin, la réalité virtuelle et augmentée permet aux équipes de travailler ensemble sur une seule maquette », a expliqué Barbara Schiavi, responsable des projets VR chez Digitality Real. « La réalité virtuelle et augmentée permet d’automatiser et fiabiliser des tâches sur les chantiers et apporte aussi des gains de temps et d’organisation ».

Share This