110 Md$ de CA pour Microsoft en 2017/18

La firme de Redmond a terminé son dernier trimestre 2018 avec des résultats meilleurs que prévus. 30,1 Md$ de chiffres d’affaires, porté par Azure, Xbox et Linkedin. Mais Microsoft conclut également son année fiscale 2018 à plus de 110 Md$ de revenus totaux.

« Nos rapides investissements dans le cloud et l’edge portent leurs fruits » explique Satya Nadella, CEO de Microsoft. (Crédit CC BY 2.0)

Satya Nadella est aux anges. Le CEO de Microsoft vient d’annoncer une année 2018 clôturée le 30 juin à 110,4 Md$. Et les résultats du quatrième trimestre sont meilleurs que prévus pour l’éditeur. 30,1 Md$ de chiffre d’affaires, en hausse de 17 % par rapport à l’année dernière. Et 8,9 Md$ de bénéfices nets (+ 10%). Ceci alors que l’éditeur compterait enclencher une nouvelle vague de licenciements de commerciaux à l’échelle mondiale… Cependant, le résultat net baisse de 35% à 16,57 Md$ à l’année, en raison d’une charge exceptionnelle liée à la réforme fiscale américaine fin 2017.

« Nos rapides investissements dans le cloud et l’edge portent leurs fruits » indique Satya Nadela dans le communiqué du groupe. Le chiffre d’affaires de la branche Intelligent cloud de la firme de Redmond a connu une croissance de 23 % au quatrième trimestre, à 9,6 Md$. Portée par les revenus d’Azure qui ont encore explosé (+89%). C’est la division Informatique personnelle qui a généré le plus de richesses : 10,8 Md$, portée par les revenus du gaming (+ 39% pour Xbox). On retrouve dans cette catégorie les revenus des produits commerciaux Windows et des services cloud, qui eux ont grimpé de 23%.

La troisième branche de Microsoft, Productivité et entreprises, a produit 9,7 Md$ de chiffre d’affaires (+13%). La version pro d’Office 365 a porté les résultats produits par la suite logicielle de Microsoft en gagnant 38% de croissance. Le chiffre d’affaires trimestriel de Linkedin a aussi bien évolué, augmentant de 37%. L’éditeur a d’ailleurs davantage investi  dans la R&D pour le réseau social professionnel et l’ingénierie cloud. Le budget R&D a augmenté de 419 M$ au dernier trimestre 2018.

chevron_left
chevron_right