16 M$ levés pour le chasseur d’erreurs de code Sentry

Spécialisée dans la surveillance et la détection en temps réel d’erreurs de code, l’éditeur open source Sentry a bouclé une seconde levée de fonds de 16 millions de dollars. Elle a été effectuée auprès des fonds Accel et New Enterprise Associates.

Parmi les 9 000 clients de la solution de détection d’erreurs de code Sentry, on trouve Airbnb, Dropbox, Paypal, Twitter ou encore Uber. (crédit : Sentry)

Créée en 2008 et positionnée sur le marché de la surveillance et de la vérification de code d’applications ou services web (Javascript, Python, PHP, Ruby…), l’éditeur open source Sentry vient de donner un second souffle à son développement. La société a ainsi effectué un deuxième tour de table financier d’un montant de 16 millions de dollars après un précédent en juin 2016 (9 millions de dollars). Si l’on prend en compte le tour d’amorçage, le montant total des fonds levés dépasse 26 millions de dollars. Cette seconde levée a été effectuée auprès de ses soutiens historiques, les fonds Accel et New Enterprise Associates et porte la valorisation de la société à près de 100 millions de dollars d’après son co-fondateur et CEO David Cramer interrogé par Techrunch.

Les fonds doivent servir à soutenir « la croissance exponentielle » de l’éditeur. Parmi les 9 000 clients de Sentry, on trouve Airbnb, Dropbox, Paypal, Twitter ou encore Uber. Environ 500 000 utilisateurs recourent à cette solution dans le monde qui aurait, d’après la société, permis de signaler plus de 360 milliards erreurs de code.

chevron_left
chevron_right