9 compétences à acquérir pour réussir sa transformation numérique

Les DSI ignorent probablement les compétences requises pour compléter leurs transformations numériques.

Sundar Pichai, CEO de Google, a souligné l’importance de la formation dans une récente tribune.

Embaucher suffisamment d’ingénieurs logiciels, de responsables DevOps, de spécialistes de l’informatique en nuage et d’autres compétences pour faciliter les transformations informatiques reste une tâche de taille pour les DSI. Mais la pénurie de talents ne se limite pas aux compétences en codage : les entreprises ont également du mal à embaucher du personnel ayant des compétences non techniques qui peuvent aider à façonner l’expérience utilisateur autour des services numériques.

« Nous avons besoin de plus de codeurs, explique Paul Daugherty, CTO et chief innovation officer d’Accenture. Cependant, dans cinq ans, nous ne serons pas inquiets du manque de codeurs, mais plutôt du manque de personnes capables de comprendre l’expérience humaine ». Les déficits en compétences numériques sont réels. Alors que 51% des employeurs ont identifié une absence de compétences digitales dans leur organisation, 59% ont reconnu un manque de compétences digitales minimales chez les employés, selon un sondage réalisé en 2017 par 753 employés et 501 cadres dirigés par Capgemini et LinkedIn. De nombreux DSI se concentrant sur l’embauche de programmeurs agiles, d’ingénieurs DevOps et de scientifiques de données, mais beaucoup n’ont pas encore commencé à rechercher, et encore moins à développer, des compétences non techniques. Voici les compétences numériques moins connues que les DSI doivent cibler.

Pour lire la suite de cet article, rendez-vous sur CIO.

chevron_left
chevron_right