A défaut d’IPO, BMC Software est revendu à KKR

Spécialiste de l’ITSM, BMC Sotfware change une nouvelle fois d’actionnaires dans le cadre d’un jeu de chaises financier qui voit les fonds d’investissement Bain Capital et Golden Gate Capital remplacés par KKR.

Le spécialiste des solutions d’IT service management BMC Software, éditeur de la plateforme Remedy, passe dans le giron du fonds d’investissement KKR.

BMC Software change encore une fois de mains. Un fonds d’investissement chasse l’autre puisque le groupe emmené par Bain Capital et Golden Gate Capital – avec en complément GIC, Insight Venture Partners et Elliott Management – cède l’éditeur de logiciels d’administration de systèmes informatiques au fonds KKR pour un prix non communiqué, selon l’agence Bloomberg. Il y a cinq ans, le groupe d’investisseurs avait racheté BMC Software pour un montant de 6,9 milliards de dollars. L’éditeur est aujourd’hui évalué à 10 milliards de dollars selon une source proche du dossier cité par le New York Post. L’opération devrait être finalisée au cours du troisième trimestre de cette année.

Des discussions autour d’un projet de rachat puis de fusion avec CA Technologies avaient été engagées  – sans succès – il y a moins d’un an. D’autres acquéreurs étaient intéressés par le dossier comme le fonds d’investissement Thoma Bravo, mais BMC envisageait également une introduction en bourse.

Spécialisé dans les logiciels de gestion d’infrastructures informatiques et les solutions ITSM (avec l’offre Remedy), BMC Software compte environ 6 000 collaborateurs dans 30 pays. La société aide des clients tels que Vodafone et Lockheed Martin à gérer leurs systèmes informatiques. 

chevron_left
chevron_right