058 5 32 18 32 contact@ygaltech.com
Sélectionner une page

Fabriquer de la bière est une tâche complexe, mais rationaliser les différentes sources de données en est une autre. AB InBev a demandé de l’aide à Talend pour intégrer ses différents systèmes et améliorer ainsi l’expérience client.

Harinder Singh, responsable monde des activités stratégie des données et architecture des solutions chez AB InBev, a choisi Talend pour unifier le traitement des données. (Crédit Photo : DR)

La fabrication d’une bière est le fruit d’une alchimie particulière où plusieurs composants entrent en considération. Ce métier est maîtrisé par AB InBev, brasseur belge et détenteur des marques Budweiser, Corona, Stella Artois, Hoegaarden ou Leffe. La société a grandi grâce à plusieurs acquisitions entraînant un empilement de systèmes informatiques à la fois sur site et dans le cloud. Plusieurs applications Salesforce, 15 instances SAP, 27 systèmes ERP, 23 outils ETL, donnent une idée de la fragmentation de l’IT de la firme belge. « Comme vous pouvez l’imaginer, il était extrêmement difficile d’obtenir une vision unique et unifiée de nos activités et de disposer des données fiables », explique Harinder Singh, responsable monde des activités stratégie des données et architecture des solutions chez AB InBev.

Devant cet éclatement et le mécontentement des dirigeants pour accéder à certaines informations, le spécialiste était à la recherche « d’un référentiel central pour nos ressources de données ». Avec une centaine de sources, les datascientists, les équipes opérationnelles et commerciales avaient du mal à regrouper les données, les analyser et prendre des décisions rapidement. Ce référentiel doit aussi intégrer des données externes (géographiques ou les tendances d’achat). Après une analyse de marché, AB InBev a travaillé avec Talend sur une maquette pendant plusieurs mois.

Unifier, traiter et analyser les données

Au sein de ce PoC, la société a utilisé le service Data Integration de Talend pour regrouper les sources de données disparates à la fois internes et externes et la solution Data Preparation pour la découverte des données. Devant reproduire ces tâches aux différentes entités, AB InBev a créé un framework réutilisable. Concrètement, les outils Talend collectent les données de multiples sources (en temps réel, en batch, sur site ou dans le cloud, solutions ERP, IoT,…) et les stockent dans une « landing zone » qui fait partie du datalake ou data hub hébergé dans le cloud Azure. Ces données sont ensuite traitées et archivées avant d’être placées dans un référentiel.

Au final, les solutions Talend ont été retenues par le brasseur Belge. « Le principal avantage de la nouvelle architecture IT est la simplification de l’infrastructure et la réutilisation des processus pour extraire rapidement les données et en faciliter l’accès », constate Harinder Singh. Il ajoute, « au lieu de payer et gérer 23 outils ETL différents, nous nous dirigeons vers la gestion d’un seul outil en nous appuyant sur la standardisation de Talend ». Et sur le terrain quels sont les bénéfices ? Le traitement des données aide par exemple les relations avec les agriculteurs. « L’eau est un élément essentiel. Quelle quantité d’eau les agriculteurs doivent-ils répandre sur leurs terrains ? S’il existe un risque climatique majeur dans une responsabilité sociale nous amène à arrêter de brasser de la bière et à réserver l’eau potable aux populations », glisse le responsable. Pour la clientèle, AB InBev utilise les données pour analyser les demandes des consommateurs en bière en fonction de différentes tendances (saisons, apports caloriques, goûts, saveurs, etc.). Enfin, la firme s’appuie sur l’analyse des données notamment IoT pour optimiser sa supply chain.

Share This