Belle de Mai étend son programme d’incubation aux médias

Cette année, l’appel à candidatures lancé à l’initiative de l’incubateur marseillais Belle de Mai permettra de soutenir l’innovation dans le domaine des médias. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 7 décembre 2018.

Installé depuis 1999 à Marseille, l’incubateur Belle de Mai piloté par Céline Souliers (au milieu de la photo) accompagne des projets liés aux technologies du numérique. Crédit. D.R.

Situé à Marseille, Belle de Mai soutient les futurs entrepreneurs dans leurs projets numériques en région Sud- Provence-Côte d’Azur et sur tout le territoire français. Cette année, l’accélérateur a décidé d’étendre le périmètre de son programme de soutien aux jeunes pousses qui souhaitent innover dans le secteur presse et communication en proposant des services, produits, usages ou modèles économiques. Elles pourront intégrer la prochaine promotion de l’incubateur aux côtés des porteurs de projets dans les domaines de la technologie de l’information et de la communication (blockchain et sécurité, culture et éducation, big data, réalité augmentée, IoT, mobilité, et expérience utilisateur).  

Les personnes ayant une idée de création d’entreprise dans ces 2 catégories peuvent déposer leurs candidatures au plus tard le 7 décembre 2018, sur le site de l’incubateur. Le programme commencera en janvier 2019 et se déroulera dans les locaux de l’incubateur, au Pôle Média de Marseille. Il imposera aux candidats sélectionnés d’être disponible a minima tous les vendredis après-midi. Les porteurs de projets pourront bénéficier d’une avance remboursable pouvant aller jusqu’à 40 000 €, dans le but de financer leur projet.

Plus d’une centaine d’entreprises incubées 

Depuis sa création en 1999, l’incubateur a accompagné 194 porteurs de projets, contribuant à la création de 145 entreprises, dont 72% sont toujours en activité. L’année dernière, les entreprises accompagnées ont cumulé plus de 35 millions € de CA. En 2015, les entreprises soutenues par l’incubateur ont cumulé 35 millions € de CA et 3 millions € de levées de fonds ont été réalisées.

chevron_left
chevron_right