Contrat Jedi du Pentagone : AWS soupçonné de conflit d’intérêt

Le département de la Défense américaine enquête actuellement sur un possible conflit d’intéret d’AWS dans le cadre du contrat Jedi à 10 milliards de dollars. Le fournisseur cloud aurait fait appel à l’un de ses anciens employés, passé par le Pentagone, pour l’aider à concevoir un appel d’offre sur mesure pour l’emporter.

Deap Ubhi, ancien employé d’AWS recruté par le Pentagone pour travailler sur le projet Jedi, est au coeur du soupçon de conflit d’intérêts. (crédit : D.R.)

AWS aurait-il tenté de piper les résultats de l’appel d’offres cloud de 10 milliards de dollars du Pentagone ? Un article du Washington Post explique que le département de la Défense (DoD) américaine examine un possible conflit d’intérêt visant le fournisseur. Ce dernier aurait ainsi recruté un ancien employé du Pentagone – mais également d’AWS – pour l’aider à développer une réponse taillée sur mesure à l’appel d’offres du contrat de fourniture cloud Joint Enterprise Defense Infrastructure. « L’ancien employé du Pentagone, Deap Ubhi, travaillait auparavant chez AWS avant de se rendre au Pentagone, où il a travaillé sur le programme Jedi », peut-on lire dans l’article.

Le Pentagone avait précédemment conclu que M. Ubhi « n’avait pas d’incidence négative sur l’intégrité de la passation de marché de Jedi », a déclaré un responsable des contrats du ministère de la Défense dans un document déposé cette semaine. Mais dans le même dossier, le responsable a déclaré, compte tenu de la proposition d’AWS de remporter le contrat, envisager actuellement de savoir si l’emploi de M. Ubhi (et éventuellement d’autres) par AWS, a créé un conflit d’intérêts.

Oracle en embuscade 

L’affaire ne s’arrête pas là puisque Oracle, également dans la course pour décrocher le contrat Jedi – alors que Google a déclaré il y a quelques mois jeter l’éponge – a protesté contre ce processus d’appel d’offres affirmant qu’il avait été faussé pour favoriser AWS. La société de Larry Ellison poursuit actuellement devant la Cour fédérale américaine dans le but de bloquer l’attribution de tout contrat.

chevron_left
chevron_right