Crosstalent lève 3 M€ pour s’exporter à l’international

Spécialisé dans les solutions de GRH en mode SaaS et cloud, l’éditeur français Crosstalent vient de réaliser une seconde levée de 3 millions d’euros, emmenée par le fonds Apicap, avec Pre-Ipo Ces capitaux vont permettre à l’entreprise d’accélérer ses projets de R&D et d’accroître son développement à l’international.

Brice Mallié, est co-fondateur de Crosstalent, un éditeur de logiciels RH développés à partir de la plateforme cloud de Salesforce. Crédit. D.R.

Crosstalent, une start-up française spécialisée dans les logiciels de gestion des ressources humaines en mode SaaS, annonce la clôture d’un tour de table de 3 millions d’euros. Un financement principalement réalisé auprès d’Apicap (2,5 M€) les 500 000 euros restant ayant été souscrits en co-investissement par la plateforme Pre-Ipo (Invest Securities) et certains actionnaires historiques. Il s’agit de la seconde levée réalisée par l’entreprise depuis sa création en 2013. En 2015, celle-ci avait obtenu 320 000 euros d’apport auprès d’un réseau de business angels.

Fondé à Paris  par Brice Mallié, François Rajaud et Henri Saslawsky, trois spécialistes des RH, l’éditeur adresse l’ensemble de la fonction RH : recrutement, formations, évaluations, rémunérations, entretiens, gestion des talents, gestion des présences et des absences, gestion des notes de frais, base de données économiques et sociales, etc. Depuis son origine , il a fait le choix technique de développer toutes ses solutions à partir de la plateforme cloud de Salesforce.

Des revenus multipliés par trois d’ici 2020

Avec ces capitaux, Crosstalent prévoit d’accélérer sa croissance d’abord en France et en Europe puis à l’international. La société ambitionne ainsi de tripler son chiffre d’affaires d’ici fin 2020 pour atteindre plus de 9 millions d’euros de revenus. Elle compte également sur ces fonds pour faire doubler ses équipes et prévoit ainsi 30 recrutements sur le court terme, pour faire passer ses effectifs à 70 collaborateurs d’ici fin 2019. La division R&D sera elle aussi renforcée pour développer l’intégration de l’intelligence artificielle dans les différentes solutions de gestion RH de la société.

« Le modèle innovant de Crosstalent, s’appuyant sur la plateforme de Salesforce, et son important potentiel de développement dans un marché en pleine évolution en font un candidat idéal pour une future IPO », a commenté Jean-Emmanuel Vernay, directeur général d’Invest Securities, dans un communiqué. L’éditeur envisage un revenu anticipé de plus de 3 millions d’euros fin 2018 et revendique a ce jour plus d’une centaine de clients.

chevron_left
chevron_right