Des boitiers pour déverrouiller des iPhone déjà vendus à des agences fédérales

Les entreprises Cellebrite et Grayshift auraient déjà commencé à vendre des produits capables de contourner les mécanismes de sécurité de l’iPhone. Services de police et agences fédérales se bousculent pour acheter la technologie.

L’entreprise Cellebrite ne se contente pas de déverrouiller les iPhone, elle travaille aussi sur les terminaux Android. (Crédit D.R.)

L’intérêt des autorités judiciaires pour la technologie de deux entreprises censée craquer la sécurité de l’iPhone ne permettra plus à Apple de se prévaloir du haut niveau de sécurité de son terminal mobile. « Si ces produits font ce qu’ils prétendent, les gens qui pensaient que toutes leurs communications étaient totalement sécurisées pourraient se sentir moins confiants à l’avenir », a déclaré Jack Gold, analyste principal chez J. Gold Associates….

chevron_left
chevron_right