DSI agile : 5 idées fausses qui bloquent son efficacité

L’agilité progresse dans toutes les strates de l’entreprise et la DSI n’y échappe pas. Mais certaines idées fausses subsistent et viennent freiner son efficacité organisationnelle et opérationnelle.

Pour Dave West, chef de produit de Scrum.org, les DSI doivent investir dans la recherche de talents spécialisés sur l’agilité. (crédit : D.R.)

À l’heure actuelle, les DSI semblent conscients des nombreux avantages de la méthodologie agile. Mais quelques idées fausses persistent qui pourraient faire obstacle à des résultats encore plus importants. Nous avons demandé à des experts de nous expliquer les idées fausses les plus fréquentes observées en matière de pratiques agiles. Voici les cinq principales, celles qui bloquent les DSI.

1 – Les compétences agiles

Comprendre la relation entre la méthodologie agile et la gestion efficace des talents est un sujet sur lequel butent de nombreux DSI, nous explique Dave West, chef de produit à Scrum.org. L’agilité est plus qu’un simple ensemble de processus et de politiques qui organisent les flux de travail, il ne suffit pas d’embaucher des compétences techniques pour réussir, l’expérience du sujet est essentielle.

Lire la suite sur CIO.

chevron_left
chevron_right