Gianmaria Perancin (USF) : « Si le dialogue est parfois viril, il existe avec SAP»

Nouveau président de l’association des Utilisateurs SAP Francophones (USF) et toujours président du réseau international des dirigeants de clubs d’utilisateurs SAP (SUGEN), Gianmaria Perancin présente la prochaine Convention de l’USF (10 et 11 octobre 2018 à Lyon), l’actualité de l’association ainsi que les enjeux actuels des clients de SAP.

Déjà président du SUGEN, Gianmaria Perancin a succédé à Patrick Geai comme président de l’USF au Printemps dernier.

CIO : La prochaine Convention de l’USF aura lieu à Lyon les 10 et 11 octobre 2018. Pourquoi avoir choisi comme thème « La donnée au coeur des nouveaux usages » ?

Gianmaria Perancin : La transformation digitale arrive à tous les échelons de la vie quotidienne, pour le grand public comme pour les entreprises. Si le numérique permet aux entreprises de générer davantage de valeur, l’automatisation résultante transforme les emplois. Les collaborateurs ne vont plus réaliser d’actions répétitives mais des actions créatives à valeur ajoutée. Or cette révolution repose sur la data.

La data révolutionne ainsi les modes de travail. On passe, par exemple, de l’échange de fichiers à la collaboration temps réel. En tant que club des utilisateurs de solutions SAP, nous nous devions donc de regarder en quoi les outils de cet éditeur répondent aux besoins et servent ces nouveaux usages.
Nous veillons ainsi à écouter et collecter les attentes exprimées par nos adhérents, à présenter les nouveautés SAP et à influer sur la roadmap des produits. SAP écoute de plus en plus attentivement les remontées de ses clients.

Pour lire la suite de cette entretien, rendez-vous sur CIO.

chevron_left
chevron_right