Google fait exploser les tarifs des API de Maps

Jusqu’alors généreux avec les sites exploitant en masse les API de son service de cartographie Maps, Google a revu sévèrement sa grille tarifaire. Alors que la gratuité était appliquée pour les sites effectuant jusqu’à 25 000 chargements de cartes par jour, à compter du 11 juin il faudra payer 196 dollars pour 28 000 chargements de cartes par mois.

Les API Maps devraient rendre de très chers services à compter du 11 juin 2018 pour de très nombreux sites web les exploitant. (Crédit : Google)

Lancé en février 2005, le service de cartographie de Google, Maps, a gagné ses galons auprès de millions de sites web (e-commerce, tourisme, services…) qui embarquent et exploitent ses API dans le monde. Un succès dû autant à la qualité du service qu’à des conditions tarifaires très avantageuses, bien qu’ayant été un peu revues à la hausse en 2012. Après avoir réussi à marginaliser la concurrence (ViaMichelin, Bing Maps, Mappy…) et les outils reposant sur le projet OpenStreetMap (Carto, Mapbox, wemap…) et séduit une clientèle devenue au fil des ans de plus en plus captive, la firme de Mountain View semble bien décidé à faire passer ses plus gros clients à la caisse. C’est en tout cas le scenario qui semble se profiler à compter du 11 juin prochain, date à laquelle les tarifs pratiqués pour exploiter les API de son service Maps vont exploser.

Un simple coup d’oeil sur la comparaison entre la facturation actuelle et à venir de l’exploitation des API Maps à de quoi donner des sueurs froides aux plus gros utilisateurs. Alors que jusqu’alors les sites effectuant jusqu’à 25 000 chargements de cartes par jour (soit plus de 750 000 par mois) bénéficiaient d’un service gratuit – et d’un tarif de 0,5 dollar pour 1 000 chargement de cartes supplémentaires quotidiens – cela ne sera plus le cas à partir du 11 juin.

Les API Routes et Places pas épargnées par la hausse de tarifs

A partir de cette date, la gratuité ne sera en effet possible qu’en cas de 1 000 chargements de cartes par jour, pour un maximum de 28 000 par mois. Après avoir consommé ces 1 000 chargements, les prix s’envolent puisqu’une facturation de 7 dollars pour chaque millier de chargements supplémentaires est effectuée. « Un site qui affiche 10 000 cartes par jour passe donc de 0 à 1 764$ par mois et pour ceux qui étaient proches de la limite gratuite de 25 000 cartes/jour cela leur sera désormais facturé 4 704$ par mois », a expliqué Christian Quest, porte-parole d’OpenStreetMap France.

Le festival d’augmentations des tarifs de l’exploitation des API de Google ne se limite pas au service Maps et concerne également Routes (itinéraires) et Places (Lieux).

chevron_left
chevron_right