La boîte à outils JavaScript Dojo se dévoile dans sa version 2

Dojo 2 est la première mise à jour majeure de la boîte à outils JavaScript open source de la première version, livrée il y a 14 ans. Au menu : un système de widgets et un support pour les applications web progressives.

La déclinaison 2 de Dojo apporte le support d’ECMAScript 2015 . (Crédit D.R.)

Destinée à la création d’applications Web modernes, cette seconde édition de Dojo exploite ECMAScript 2015 et les versions ultérieures, ainsi que TypeScript et d’autres normes et s’appuie sur de meilleures pratiques. Dojo 2 a également amélioré l’interopérabilité et le support de technologies émergentes comme Intersection Observers et Web Animations.

Parmi les fonctions de Dojo 2 on peut citer :

– Un système de widget virtuel et réactif basé sur DOM. Il inclut des opérateurs pour préserver la réactivité des animations, la mise au point et le redimensionnement des événements.

– La prise en charge des composants Web et des applications Web progressives.

– Un routage au niveau de l’application centré sur les modèles pour construire des applications à partir des widgets UI.

– Un conteneur d’état pour les applications JavaScript, inspiré des architectures Redux et Flux.

– Des outils de ligne de commande pour construire des applications optimisées permettant une séparation automatique du code et le rendu en phase de modélisation.

– Un bouquet de test pour tester les applications et les widgets.

– Le Dojo tookit, qui date de 2004, comporte des utilitaires de langage, des composants d’interface utilisateur et d’autres éléments pour la construction d’applications web.

Le projet est sous l’autorité de la JS Foundation. La version 2 est disponible. L’installation de l’outil de commande en ligne de Dojo se fait via NPM : npm install -g @dojo/cli 

chevron_left
chevron_right