Le support d’IE10 stoppé plus tôt que prévu

Dans un an, c’en sera fini de la version 10 du navigateur de Microsoft. L’éditeur a raccourci de deux ans la fin du support pour Internet Explorer 10 afin de pousser les utilisateurs à aller sur EI11.

La raison de l’abandon d’IE10 avancé est la volonté de « passer à une expérience de navigation plus rapide et plus sûre [et que] cela vous permettra également de réduire le nombre de versions d’Internet Explorer que vous supportez dans votre environnement » a indiqué Microsoft. (Crédit : Gianni Puglisi)

Cette semaine, Microsoft a informé les utilisateurs d’Internet Explorer 10 (IE10) qu’il arrêtera le support pour cet outil plus tôt que prévu. Les mises à jour de sécurité du navigateur seront terminées le 31 janvier 2020. « A partir du printemps 2019, les clients commerciaux utilisant Windows Server 2012 et Windows Embedded 8 Standard pourront commencer à utiliser IE11 dans leurs environnements de test ou leurs pilotes », a écrit Suchithra Gopinath, chargée de programme Microsoft, dans un billet de blog en date du 28 janvier. « Vous aurez jusquà janvier 2020 pour achever la transition d’IE10 à IE11. Après cela, nous ne publierons plus aucune mise à jour, aucune option d’assistance gratuite ou payante, ni aucune modification de contenu technique en ligne pour IE10. »

IE10 devait initialement recevoir des mises à jour de sécurité jusqu’au 10 octobre 2023, date de retrait de Windows Server 2012. Cette prise en charge avait été promise après que Microsoft avait forcé ses clients à mettre à niveau leur système d’exploitation vers la dernière version d’IE – la onzième – ou migrer vers un navigateur concurrent. Le mandat a mis fin à l’assistance d’IE8 quatre ans plus tôt que prévu et celle d’IE10 avec sept ans d’avance sur les systèmes d’exploitation, y compris Windows 7 et Windows 8. Le seul système d’exploitation non intégré autorisé à exécuter IE10 tout en continuant à recevoir des mises à jour était Windows Server 2012.

0,4% d’utilisation

La raison de l’abandon d’IE10 avancé est la volonté de « passer à une expérience de navigation plus rapide et plus sûre [et que] cela vous permettra également de réduire le nombre de versions d’Internet Explorer que vous supportez dans votre environnement » a indiqué Mme Gopinath. Mais honnêtement, la perte d’IE10 ne sera pas un grand choc sur le Web. D’après une analyse de Net Applications, le navigateur n’était utilisé que par 0,4% des utilisateurs interrogés en décembre dernier. IE11 peut être d’ores et déjà téléchargé à partir du Microsoft Update Catalog. Plus tard cette année, Mme Gopinath indique qu’une MAJ IE10 vers IE11 sera proposée via Windows Update et le Windows Server Update Services (WSUS). Mais pour les entreprises utilisant encore le navigateur de Microsoft, elles vont devoir revoir les certifications de leurs applications métiers Java pour intégrer IE11.

chevron_left
chevron_right