Les Etats-Unis interdisent pour 7 ans la vente de composants à ZTE

Les entreprises américaines se voient interdites de vendre des composants au fournisseur chinois ZTE pour une durée de sept ans. Les conséquences peuvent s’avérer très pénalisantes pour le fabricant chinois de smartphones et d’équipements de télécommunications.

Les implantations industrielles à Schenzhen de ZTE, fabricant chinois de smartphones et d’équipements de réseaux pour les télécommunications. (Crédit : Brücke-Osteuropa)

Le département du Commerce américain vient d’interdire aux entreprises américaines de vendre des composants à l’équipementier télécoms chinois ZTE pendant sept ans. Ce dernier est ainsi sanctionné pour avoir enfreint un accord faisant suite à une violation de l’embargo imposé à l’Iran. Cette décision des Etats-Unis pourrait avoir de sérieuses conséquences sur ZTE dont les produits – notamment des smartphones et équipements pour les réseaux de télécommunications – contiennent 25 à 30% de composants fournis par des fournisseurs américaines.

ZTE, dont le cours de l’action a été suspendu à Hong Kong et Schenzhen, a indiqué dans un communiqué en évaluer en ce moment les implications. La Chine a de son côté répliqué en indiquant qu’elle préparait une action visant à protéger les intérêts de ses entreprises.

chevron_left
chevron_right