Les SSD s’imposent dans les PC en Europe

La part des équipements dotés de SSD dans les ventes totales de PC portables a crû de 12% en un an sur le vieux continent. Les laptops équipés de ces dispositifs de stockage sont désormais les modèles les plus vendus dans leur catégorie.

Le prix des SSD baisse alors que leur capacité continue d’augmenter. (Crédit D.R.)

La part des achats de PC de bureau et portables équipés de SSD progresse à grand pas en Europe. Selon Context, 53% des ordinateurs nomades et 38% des PC de bureau commercialisés par les grossistes IT de la région au second trimestre 2018 étaient en effet équipés de ces unités de stockage. A la même période en 2017, ces proportions étaient respectivement de 41% et de 21%. Au premier trimestre de cette année elles étaient de 51% et de 31%.

La forte baisse du prix des SSD amplifie leur adoption

« La hausse de la part des ventes de PC dotés de SSD, tous format d’équipements confondus, tient à la fois à la progression des achats de ce type d’équipement et au recul des matériels dotés seulement de disques durs », explique Marie-Christine Pygoot, analyste chez Context. La baisse du prix de la flash en tant que composant a aussi pesé dans la balance. En Europe de l’Ouest, le prix moyen pratiqué par les distributeurs pour les SSD de 256 Go – le format le plus courant- était de 71 € au deuxième trimestre 2018 contre 89 € un an plus tôt.

Le marché français à la traîne

Sur le marché français, l’engouement pour le SSD est moindre que sur l’ensemble du marché européen. Entre avril et juin derniers, seuls 42% des PC portables vendus dans l’Hexagone embarquaient un SSD, contre 31% à la même période en 2017. C’est en Suisse que la situation est la plus avancés. 62% des ordinateurs portables qui y sont commercialisés exploitent un SSD. Les taux atteignent 54% en Allemagne et 50% au Royaume-Uni.

chevron_left
chevron_right