Les vertus d’une base de données accélérée par GPU 

Des start-ups commencent à utiliser la puissance de traitement parallèle des GPU pour traiter les tâches d’analyse big data en temps réel, avec des gains de performance qui s’annoncent prometteurs. 

OmniSci combine une base de données SQL in-memory avec Immerse, un moteur d’analyse visuelle basée sur des GPU, nous a expliqué Todd Mostak, CEO de la jeune société. (Crédit S.L.)

La base de données SQL date des années 1970 et elle est devenue une norme ANSI depuis les années 1980. Mais cela ne veut pas dire que la technologie a cessé d’évoluer. Elle continue à changer, et l’une de ces évolutions se situe dans les bases de données accélérées par GPU. La taille des bases de données relationnelles a beaucoup augmenté : aujourd’hui, les sets de données se mesurent en pétaoctets et au-delà. Même avec l’avènement de…

chevron_left
chevron_right