Marc Benioff rachète le magazine Time pour 190 M$

Ce week-end, le magazine américain Time, connu pour ses unes encadrées de rouge, a été racheté par Marc et Lynne Benioff pour 190 millions de dollars. Cet investissement n’est en rien lié à Salesforce, cofondé par M. Benioff, et le couple a assuré qu’il n’interviendrait pas dans l’activité du magazine.

D’habitude, le couple Benioff s’investit plutôt dans les oeuvres caritatives. Ils mettent cette fois un pied dans le monde des médias. (Crédit : Wikipedia)

En France, ils s’appellent Xavier Niel, Patrick Drahi ou la famille Dassault. Tous trois sont propriétaires de tout ou partie de médias français. Outre-Atlantique, un grand nom de l’IT et soutien du parti Démocrates vient de s’offrir un titre américain historique. Il s’agit de Marc Benioff, co-fondateur et co-CEO de Salesforce, qui vient de racheter le magazine Time pour 190 millions de dollars. Lynne Benioff, sa femme, a également été associé à l’acquisition.

Depuis novembre 2017, le magazine et tout le groupe Time étaient détenus par le conglomérat de médias Meredith Corporation. La transaction s’était alors élevée à 2,8 milliards de dollars, d’après Reuters. Aujourd’hui, le conglomérat doit se soulager d’une partie de sa dette et « espère la réduire d’un milliard de dollars pendant l’année fiscale 2019 » note l’agence de presse.

Aucune implication dans les activités du Time

Le couple Benioff a souhaité faire ce rachat à titre personnel et n’est relié d’aucune manière à Salesforce. Le rédacteur en chef du magazine, Edward Felsenthal, a indiqué dans une lettre à la rédaction publiée dimanche, que les nouveaux investisseurs ne seront pas impliqués dans les activités du magazine. Ce que Marc Benioff confirme : « Lynne et moi ne prendrons aucune responsabilité opérationnelle dans le Time. Nous ne serons que les gardiens de cette marque historique et emblématique pour nous tous. »

Meredith Corporation assurera la continuité de l’activité à court termes, le temps que le changement de propriétaire soit bien installé. Et un accord courant sur plusieurs années a été défini entre le conglomérat et les Benioff pour fournir la gestion client et des abonnements, ainsi que l’achat de papier et les impressions.

Plus philanthropes que magnats des médias

Habituellement, Marc et Lynne Benioff œuvrent ensemble dans des actes philanthropiques. En 2010, ils faisaient don de 100 millions de dollars à l’Université de Californie. En 2014, le couple donnait la même somme pour la construction d’un hôpital pour enfants à Mission Bay (Californie). Enfin, le fondateur de Salesforce offre les services de son entreprise gratuitement ou à tarif réduit à plus de 25 000 associations, écoles, hôpitaux et ONG dans le monde. Dès la création de l’éditeur de CRM, M. Benioff avait mis en place le programme 1-1-1 consistant à reverser 1% du capital, 1% des bénéfices et 1% du temps des employés de la société aux actions caritatives.

chevron_left
chevron_right