myDevices de Claranova retenu par Sprint pour son IoT Factory

La plateforme de solutions IoT Cayenne myDevices, du groupe français Claranova, est au coeur de l’offre de e-commerce IoT Factory de l’opérateur américain Sprint. Elle avait déjà été retenue par l’opérateur chinois Dr Peng.

Pierre Cesarini, qui dirige Claranova (ex-Avanquest) depuis 2013, a pris en 2015 la succession du co-fondateur Bruno Vanryb à la présidence du groupe.

La technologie IoT Cayenne de la société myDevices – l’une des trois activités du groupe français Claranova (ex-Avanquest) – vient d’être retenue par l’opérateur de télécommunications Sprint pour sa plateforme de e-commerce IoT Factory. Cette dernière vient d’être annoncée à l’occasion du CES de Las Vegas qui s’est tenu du 9 au 12 janvier. La solution de myDevices permet à des fournisseurs d’équipements connectés et à des intégrateurs de développer rapidement – en réduisant l’écriture de code – diverses solutions prêtes à l’emploi de collecte et de gestion des données qui pourront être mises en œuvre dans de nombreux secteurs d’activité. Ces solutions s’appuient sur une grande diversité d’équipements connectés et de capteurs qui ont été certifiés pour fonctionner avec myDevices, ainsi que l’illustre les offres déjà proposées sur la marketplace de myDevices où l’on trouve des exemples pour la restauration, le secteur pharmaceutique, l’agriculture, les datacenters, la maintenance d’infrastructures, etc. 

La solution de myDevices propose un ensemble de kits de développement et d’API pour créer rapidement des projets IoT qui permettront de surveiller en temps réel les données remontées de dispositifs connectés.

Avec Cayenne, les développeurs peuvent ajouter facilement des dispositifs supplémentaires à la bibliothèque d’équipements connectés de la plateforme myDevices à travers une API MQTT (protocole de messagerie MQ Telemetry Transport pour la communication des objets connectés). Les différents capteurs de la bibliothèque sont interopérables. Pour les mettre en œuvre, myDevices fournit un moteur de règles, des fonctions de contrôle et surveillance à distance et des outils de visualisation des données en temps réel. Cette filiale de Claranova, dirigée par Kevin Bromber, a accueilli l’an dernier à son capital – à hauteur de 16% – le fournisseur américain de semi-conducteurs Semtech Corporation qui est à l’origine de la technologie LoRa.

L’offre IoT de myDevices vendue en Chine par Dr.Peng

La communauté de développeurs IoT de Cayenne compte actuellement 400 000 développeurs, situés jusqu’à présent essentiellement aux Etats-Unis et en Europe (en France, la solution myDevices a par exemple été retenue par Carrefour). Elle devrait s’enrichir rapidement de développeurs en Asie avec le partenariat signé fin 2017 par myDevices avec Dr.Peng, principal opérateur privé et 4ème opérateur de télécommunications chinois. Dr.Peng est également membre fondateur de l’alliance LoRa en Chine où la solution de myDevices vient d’être commercialisée sous le nom de PengDevices. L’offre propose des solutions verticales prêtes à l’emploi dans différents domaines, par exemple pour suivre la chaîne du froid, pour réaliser les tests de qualité de l’air, du sol et de l’eau, ou encore pour le stationnement des véhicules et l’électroménager connecté, explique Claranova dans un communiqué.

Présidé par Pierre Cesarini, le groupe français Claranova figure à la 15ème place du Top 250 2017 des éditeurs français réalisé par Syntec Numérique. En réunissant ses trois activités (Avanquest Software, PlanetArt et myDevices), son chiffre d’affaires dépasse les 117 millions d’euros dont plus de la moitié est réalisé aux Etats-Unis.

Adaptée en mandarin, l’offre de myDevices est commercialisée en Chine par Dr.Peng sous le nom de PengDevices.

L’offre PengDevices est déclinée pour plusieurs métiers.

chevron_left
chevron_right