Office 2019 disponible sur Windows et MacOS

La suite bureautique de Microsoft en version on premise arrive pour PC et Mac avec des tarifs revus, comme prévus en juillet dernier, à la hausse. L’éditeur a par ailleurs balayé la spéculation selon laquelle elle serait la dernière à ne pas nécessiter d’abonnement.

« Nous sommes heureux de confirmer que nous nous engageons à une autre version on premise dans le futur », a indiqué dans un billet Jared Spataro, responsable marketing de Microsoft.

Microsoft a lancé aujourd’hui Office 2019 pour Windows et MacOS et les premiers à être servis seront ses clients détenteurs de licences en volume. Dans la foulée, la firme de Redmond a levé un peu plus le rideau sur le successeur de cette suite en mettant notamment fin aux dernières spéculations selon lesquelles cette version serait la dernière en dehors d’un abonnement. Dans un post, Jared Spataro, responsable marketing de Microsoft pour Windows et Office, a expliqué qu’Office 2019 sera déployé – sans surprise – dans plusieurs pays, tant pour les clients pro que particuliers.

Microsoft classe les logiciels selon leur mode de paiement, en faisant la distinction entre une licence achetée directement et une licence « louée » avec un paiement étalé dans le temps, comme avec un abonnement. Office 2019 est proposé sous la forme d’une licence perpétuelle, dénommée ainsi car elle est achetée avec un seul tarif initial qui donne à l’acheteur le droit d’utiliser à vie le logiciel, la licence n’ayant pas de date d’expiration.

Office 2019 Vs Office 365 ProPlus : La guerre des clans

De son côté, Office 365 ProPlus regroupe le même ensemble d’applications qu’Office 2019 (avec malgré tout quelques distinctions entre les versions Windows ou MacOS) et est accessible dans le cadre d’un abonnement Office 365. Les clients ne peuvent exécuter ProPlus que tant qu’ils continuent à effectuer des paiements mensuels ou annuels pour l’abonnement. « Office 2019 est la prochaine version on-premise de Word, Excel, PowerPoint, Outlook, Project, Visio, Access et Publisher », indique Jared Spataro en ajoutant que ProPlus est « la version connectée au cloud » d’Office. Mais il n’hésite pas à critiquer Office 2019 en mettant plutôt l’accent sur ProPlus qu’il décrit comme une meilleure option. « Office 365 ProPlus … offre l’expérience Office la plus productive et la plus sécurisée – avec le coût total de possession le plus bas pour le déploiement et la gestion ».

Le dénigrement de Microsoft vis-à-vis de la licence perpétuelle d’Office ne date pas d’hier et, au fil du temps, elle a été plus en plus explicite. « Office 2019 fournit un ensemble d’améliorations précieuses pour les clients qui ne peuvent pas être connectés au cloud ou qui reçoivent régulièrement des mises à jour », souligne Jared Spataro qui précise également qu’Office 2019 contient des fonctionnalités déjà disponibles pour les utilisateurs d’Office 365 ProPlus.

Une durée de support revue à la baisse

La version sous licence perpétuelle d’Office a été créée en sélectionnant certaines des améliorations accumulées au fil des ans et des dernières fonctionnalités ajoutées à Office 365 depuis le lancement d’Office 2016, il y a trois ans. Jared Spataro a également comparé Office 2019 à la version de maintenance long terme (LTSC) de Windows 10 qui a la particularité d’être restée statique depuis une décennie, sans mentionner toutefois que certains clients ont acheté des licences perpétuelles justement pour cette raison. « Nous continuerons à ajouter de nouvelles fonctionnalités à Office 365 ProPlus chaque mois, notamment des innovations en matière de collaboration, d’intelligence artificielle, de sécurité et plus encore », a déclaré M. Spataro.

Malgré tout, Microsoft continuera à proposer des éditions on premise de sa suite Office, a promis M. Spataro. « Nous sommes heureux de confirmer que nous nous engageons à une autre version on premise dans le futur », a-t-il déclaré sans préciser de calendrier de publication, bien que l’on puisse miser sur un lancement d’Office 2022 pour l’automne 2021. Les augmentations de prix des versions on premise d’Office annoncées en juillet dernier doivent entrer en vigueur avec les débuts d’Office 2019. Les prix de la suite seront supérieurs de 10% à ceux de son prédécesseur, Office 2016, tandis que les licences CAL de Microsoft pour serveurs seront haussés de 10% à 30%. Microsoft a annoncé qu’il prendra en charge Office 2019 pendant sept ans et non plus 10 comme auparavant. Le support de la suite expirera donc le 14 octobre 2025, le jour même où Office 2016 partira à la retraite.

chevron_left
chevron_right