Puump, lauréate du hackathon voiture connectée de Volvo Car

Volvo Car a dévoilé le palmarès de Lighting the way, 1er hackathon organisé la semaine dernière par le constructeur sur le thème de la voiture connectée. La start-up Puump et son service de contrôle et de gonflage des pneus à la demande remporte le premier prix. Deux autres lauréats ont été distingués : Boarding Ring et Guplug.

Loris Barmasson (à gauche) et Simon Leloutre (à droite) sont les deux fondateurs de Puump. (Crédit. Volvo Car)

Le constructeur automobile Volvo France vient de dévoiler les start-ups lauréates de « Lighting the way » son premier hackathon axé sur le thème de la voiture connectée. A l’issue d’une compétition de deux jours organisée les 6 et 7 février au sein de  Station F , le jury a rendu son palmarès pour récompenser les projets numériques les plus méritants. Le premier prix a été décerné à Puump pour avoir conçu un service de contrôle et gonflage des pneus pouvant être utilisée en l’absence du conducteur. Ce dernier permet de commander un opérateur baptisé « Puumpee » qui viendra vérifier la pression et l’état des pneus du véhicule et les gonflera si nécessaire. A l’issue de l’intervention, l’utilisateur reçoit un bilan détaillé directement sur son application.

Avec un lancement prévu à Paris dès mai 2018 et un plan de développement en 36 mois, cette victoire donne un véritable coup de pouce à la start-up. Elle remporte 40 000€, un accompagnement d’un an par l’agence de communication de Volvo Car France ainsi qu’un prêt d’un Volvo XC40 durant un an. Parmi les 37 start-up en lice, deux autres ont su se démarquer. Il s’agit de Boarding Ring et de son projet boarding light qui arrivent en deuxième position, avec une volonté claire : en finir avec le mal des transports en supprimant le conflit sensoriel à l’origine de ce mal. Les fondateur de  la jeune pousse ont donc eu l’idée de disposer des colonnes lumineuses  dans l’habitacle du véhicule. Le but ? Recréer un plan d’horizon artificiel pour remettre en cohérence les perceptions visuelles (vision périphérique) et vestibulaires (oreille interne) des passagers  afin que ces derniers puissent voyager plus sereinement.

Un capteur pour recharger les véhicules hybrides

Enfin, la start-up Gulplug, et son projet de recharge de véhicule hybride occupe la troisième marche du podium. Elle a mis au point un capteur qui dresse un suivi détaillé de la consommation énergétique des machines et  anticipe les besoins et les risques de pannes. Ce capteur d’énergie fonctionne sans fil et sans pile, et il s’installe très facilement en se clippant sur le câble d’alimentation  du véhicule. La mise en charge se fait automatiquement via un plug-in magnétique et autonome, dès lors que la voiture sera stationnée au-dessus d’une base de recharge dédiée. Ces deux jeunes pousses remportent chacune 5 000 € de dotations.

chevron_left
chevron_right