Qualcomm dégaine son 1e modem 5G

Avec son premier modem 5G, Qualcomm se positionne dans la course à la technologie 5G. La commercialisation des smartphones et le déploiement des réseaux sont attendues quant à eux au premier semestre 2019 en Asie.

Avec le modem Snapdragon X50 5G, Qualcomm compte accélérer le tempo pour l’adoption de la 5G.(Crédit Qualcomm)

En route vers la 5G : cette affirmation prend aujourd’hui un peu plus de sens avec l’annonce de la première puce modem 5G pour smartphone chez Qualcomm. Baptisé Snapdragon X50 5G, ce composant a été testé avec succès par le fournisseur californien dans la bande d’ondes millimétriques des 28 GHz avec – pour commencer – un débit de 1,25 GBP sur deux canaux. Ce modem Snapdragon arrivera dans la prochaine génération de smartphones pourra être associé à un processeur Snapdragon avec un modem Gigabit LTE intégré, afin de fournir un accès réseau multimode 4G/5G. Une déclinaison de cette puce est également attendue pour équiper les maisons avec un réseau haut débit fixe et concurrencer la fibre optique. 

Rappelons que la technologie sans fil 5G promet d’apporter un débit théorique de 5 gigabits par seconde (Gbps) aux terminaux mobiles quand les réseaux auront été déployés par les opérateurs. Le X50 5G pourra utiliser jusqu’à 800 MHz de bande passante grâce à l’agrégation de porteuses (8 x 100 MHz). C’est l’an dernier que le fournisseur de puces avait annoncé travailler sur une puce modem 5G et les premiers essais sur un réseau 5G de grande dimension commenceront en 2019 en Corée du Sud. Une préversion du service pourrait même être testée fin 2018 à l’occasion des Jeux Olympiques d’hiver à Pyeongchang.

Le smartphone prototype de Qualcomm exploite deux canaux pour obtenir un débit de 1,25 Gbps. Lors de son lancement, la technologie 5 Gbps pourra utiliser huit canaux pour atteindre les 5 Gbps.

chevron_left
chevron_right