Qumulo lève 93 M$ de plus pour son stockage scale-out

Basée à Seattle, la start-up Qumulo vient de lever 93 millions de dollars pour poursuivre son expansion et le développement de sa solution de stockage scale-out et hybride haute performance en mode objet et fichier.

Peter Goldman, le CTO de Qumulo, en pleine démonstration au tableau blanc en décembre dernier à San Francisco. (Crédit S.L.)

Fondée par des anciens d’Isilon Systems, Qumulo, que nous avons rencontré en décembre dernier à San Francisco, annonce une levée de fonds particulièrement importante pour cette start-up spécialisée dans le stockage hybride (local, cloud mais aussi flash et disques durs) : 93 millions de dollars pour ce dernier tour de table ce qui porte à 233 millions les fonds récoltés pour assurer le développement de la start-up.

Avec sa solution, Qumulo entend répondre à plusieurs besoins dans les entreprises et, notamment, l’explosion des contenus numériques (audio et vidéo), l’utilisation de traitements analytiques couplés à de l’apprentissage machine pour tirer de la valeur de ces données, et le recours aux ressources cloud. « Nos clients exigent une approche fondamentalement différente de la gestion et du stockage des données volumineuses et dispersées sur lesquelles leurs entreprises comptent. Les fournisseurs de stockage traditionnels ne peuvent pas suivre, car ils sont construits sur des architectures vieilles de 15 à 25 ans qui optimisent le matériel propriétaire, et non les logiciels ou les clouds publics. Ils n’ont tout simplement jamais envisagé les exigences d’aujourd’hui », indique Bill Richter, CEO de Qumulo, dans un communiqué. C’est vite oublier que les fournisseurs traditionnels ont bien été obligés de réagir à l’arrivée de start-ups particulièrement disruptives dans le domaine du stockage. Bien souvent en procédant à des rachats pour rattraper leur retard.

Développer l’activité en Europe 

Précisons que BlackRock Private Equity Partners a mené le dernier tour de table, avec la participation de Goldman Sachs et Western Digital. La quatrième levée de fonds comprenait également des investisseurs complémentaires comme Highland Capital Partners, Kleiner Perkins Caufield & Byers (KPCB), le Madrona Venture Group et Valhalla Partners. Cet apport financier accompagnera la commercialisation de la solution de stockage Qumulo File Fabric, ainsi que son expansion rapide dans les industries verticales en Amérique du Nord, en Europe et en Asie.

Qumulo a été fondée en 2012 par Peter Godman, Neal Fachan et Aaron Passey. Elle compte 180 employés. Avec des centaines de pétaoctets de données, des milliards de fichiers gérés à l’échelle mondiale et une croissance annuelle à trois chiffres, la start-up se positionne comme un des visionnaires pour le stockage distribué (fichier et objet) selon le dernier carré magique du Gartner. Qumulo compte déjà parmi ses clients 3 des 5 plus grandes entreprises du monde, 9 des 10 plus grands studios hollywoodiens et plusieurs sociétés du Fortune 500.

chevron_left
chevron_right