Recap IT : Scandale chez Intel, La Redoute se met à l’IA, Renault en route vers la conduite autonome niveau 4

Intel n’était pas à la fête cette semaine. Condamné à payer 1,7 millions d’euros à des salariés français, le fondeur a surtout fait l’actualité avec la démission de son CEO Brian Krzanich. Ce dernier a en effet entretenue une relation extra-conjugale avec une employée d’Intel. L’entreprise cherche désormais son remplaçant. En France, au salon AIParis, La Redoute a présenté ses usages des technologies de reconnaissance vocale et visuelle. Et Renault a annoncé mettre les bouchées double dans les nouvelles mobilités pour assurer son avenir.

Retrouvez chaque semaine dans le Monde Informatique le récapitulatif des infos marquantes du secteur web&tech. (Crédit : D.R.)

Le CEO d’Intel Brian Krzanich démissionne suite à une affaire de moeurs. Brian Krzanich, le CEO d’Intel, démissionne suite à la découverte d’une relation passée avec une employée de l’entreprise. Le directeur financier de la société assurera l’intérim tant qu’un nouveau CEO n’aura pas été nommé.

Intel cherche son CEO, la valse des prétendants ouverte. Après ce scandale, le fondeur est désormais en quête d’un remplaçant pour assurer la succession. Il devrait vraisemblablement être trouvé en interne.

Intel France condamné à payer 1,7 M€ à 19 anciens salariés à Montpellier. Le conseil de prud’hommes leur a donné raison après qu’ils aient été visés par un PSE sans avoir pu percevoir leurs actions gratuites.

Le Cigref se plaint des « pratiques irritantes » des fournisseurs IT. En y mettant du poids et de la solennité, le Cigref a adressé un nouvel avertissement sans frais aux grands fournisseurs IT. Le dernier ? A l’heure des promesses non-tenues du cloud et des pressions insupportables sur les budgets, les grandes entreprises semblent avoir pris le virage des alternatives. Oracle, Microfocus, SAP et les autres devraient sérieusement se méfier ou ils se réveilleront quand les entreprises cesseront brutalement leurs contrats, une fois les migrations en cours achevées.

CyberMatinée Sécurité Bordeaux : Plus que 10 jours pour vous inscrire. Les rédactions du Monde Informatique et CIO organisent la CyberMatinée Sécurité à Bordeaux, au siège de Bordeaux Métropole, le 29 juin. Au menu : session de pentest, présentations technologiques, networking et retours d’expérience.

IT Tour Lille : Rendez-vous au Stade Pierre Mauroy le 4 octobre. DSI et RSSI vont prendre part aux débats orientés cette année autour du data management, du multicloud, de la cybersécurité, de l’Internet des objets ainsi que la gestion documentaire à l’heure de l’IA.

La Redoute s’engouffre dans la reconnaissance vocale et d’images. A l’occasion du salon AIParis 2018, le responsable intelligence artificielle de l’entreprise a témoigné sur l’usage de technologies d’automatisation de reconnaissance vocale et visuelle. Objectif : accroître l’expérience utilisateur et augmenter les ventes.

2022 pour la conduite autonome niveau 4 chez Renault. L’industrie automobile française doit s’adapter aux nouvelles mobilités pour assurer son avenir menacé par de nouveaux entrants misant sur l’électrique, la connectivité à tout crin et la conduite autonome. Parti avec retard, Renault a redoublé d’efforts pour mettre sur orbite trois projets stratégiques justement consacrés à ces sujets.

Williams F1 booste l’aérodynamique de ses voitures avec l’impression 3D. Grâce à la technologie d’impression 3D, l’écurie de sport automobile Williams F1 s’est doté d’un processus de fabrication de pièces plus rapide et plus flexible. Des réduction de coûts de main-d’oeuvre sont également au rendez-vous.

Euronext migre sur AWS l’analytique de ses métiers. Pour permettre à ses utilisateurs métiers d’analyser en quasi temps réel les données de transaction de sa plateforme, Euronext a refondu son infrastructure et migré ses données dans AWS. La place boursière s’appuie sur une architecture hybride et adopte les outils du cloud public pour ses data scientists.

Selon le CT de Mastercard, « toutes les entreprises devraient imiter Netflix ». L’entreprise américaine de systèmes de paiement Mastercard préconise de suivre le modèle de Netflix pour servir ses clients « quand et où ils le souhaitent ».

Coupe du monde 2018 : des capteurs et caméras optiques ont aidé les Bleus contre l’Australie. Après la technologie sur la ligne de but en 2014, c’est à l’assistance vidéo à l’arbitrage de faire son entrée pour la Coupe du monde de football. La FIFA met également à disposition des tablettes à toutes les équipes pour leur donner accès aux statistiques des matchs en temps réel. C’est la société ChyronHego qui pousse la solution.

JC Decaux ouvre une plate-forme d’achat et diffusion de publicités. Les annonceurs vont pouvoir utiliser la plateforme programmable de JC Decaux, pour être présents dans le monde entier.

Le cloud natif, la solution moderne pour développer des logiciels. L’informatique dite cloud native tire parti de nombreuses technologies modernes comme le PaaS, le multi-cloud, les microservices, la méthodologie agile, les conteneurs, l’intégration et la livraison continues (CI/CD) et le devops.

La sécurité est l’affaire de tous, insiste le CTO d’AWS au AWS Summit 2018, à Paris. Werner Vogels a insisté sur les questions de sécurité, sur l’apprentissage machine et les fonctions serverless, entre autres sujets. Il a rappelé la disponibilité en préversion d’Aurora Serverless et Multi-master.

Cisco fait de l’intégration SD-WAN sa priorité. La société poursuit l’intégration de la technologie SD-WAN acquise avec le rachat de Viptela l’an dernier, l’un des objectifs étant de l’intégrer à sa plateforme de gestion centralisée de réseau DNA Center.

Cisco acquiert July Systems pour renforcer sa famille d’applications WiFi. Avec ce rachat, Cisco s’offre une plate-forme de localisation sans fil de niveau entreprise avec des fonctions comme la connexion instantanée du client, des informations comportementales basées sur les données, un moteur de règles contextuelles et des API.

15 start-ups lauréates du concours French IoT de La Poste. Les heureuses élues, réparties en trois catégories – Santé, Smart city et Services de proximité – participeront avec La Poste au prochain CES de Las Vegas et bénéficient de six mois d’accompagnement dans le cadre du programme accélérateur.

HPE compte investir 4 Md$ dans les réseaux. Pendant les 4 prochaines années HPE investira cette somme pour développer une architecture informatique couvrant le datacenter, le réseau edge et le cloud.

HPE fait tourner les applications métiers en bordure de réseau. L’entreprise s’apprête à certifier des piles complètes de logiciels d’entreprise – Microsoft, SAP, Citrix – pour ses systèmes d’infrastructure convergents EdgeLine, ce qui signifie que les entreprises pourront exécuter les mêmes applications dans le datacenter, le cloud et à la périphérie du réseau.

Des salariés de Microsoft demandent la fin d’un contrat avec l’agence US de l’immigration. Dans une lettre au CEO Satya Nadella, les employés de Microsoft demandent la fin du contrat noué avec l’agence fédérale américaine de l’immigration et des douanes.

Après l’administration américaine, Kaspersky évincé des institutions européennes. Une décision de la Commission européenne qui a fait sortir de ses gonds le fondateur de l’éditeur, Eugène Kaspersky qui annonce cesser sa coopération avec Europol et l’initiative NoMoreRansom.org.

Tintri n’aura plus assez de cash pour poursuivre son activité à la fin du mois. Le fabricant de baies de stockage l’a annoncé dans son rapport d’activité de son premier trimestre 2019. La société continue d’évaluer les dernières options qui lui restent, y compris sa mise en vente.

L’Etat lance un appel à manifestation d’intérêt pour tester l’IA dans les services publics. La DINSIC et la DITP ont initié un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour des expérimentations de l’IA dans les services publics, ouvert jusqu’au 14 septembre.

chevron_left
chevron_right