Windows 10 passe enfin devant Seven

En part utilisateur, Windows 10 est enfin passé devant Windows 7, selon le décompte effectué en décembre par NetAnalytics, une entreprise qui suit l’usage des systèmes d’exploitation dans le monde réel. C’est une bonne nouvelle pour l’OS de Microsoft sorti le 29 juillet 2015, qui a eu du mal à attirer les fans de Windows 7.

Trois ans après son lancement, Windows 10 passe enfin devant Windows 7 sur le Web. (Crédit D.R.)

Pour la première fois, au mois de décembre, Windows 10 a dépassé Windows 7 selon NetAnalytics. La part de marché de Windows 10, machines de bureau et ordinateurs portables réunis, a atteint 39,22 %, contre 36,90 % pour Windows 7. Le rapport de force entre les deux OS a donc changé depuis le mois de novembre, Windows 7 détenant alors une part de marché de 38,89 % contre 38,14 % pour Windows 10. Sur l’ensemble de l’année 2018, la part de marché de Windows 10 a augmenté d’environ 7 points de pourcentage, et celle de Windows 7 a diminué d’autant.

NetAnalytics n’a pas expliqué cette augmentation soudaine de la part de marché en faveur de Windows 10, même si l’on peut supposer que les ventes de PC pendant les fêtes sont à l’origine de cette bascule. Historiquement, la part de marché de Windows 10 a eu tendance à augmenter, même si celle-ci a baissé d’un mois sur l’autre, une ou deux fois par mois. Ce qui signifie que Windows 7 pourrait très bien dépasser Windows 10 à nouveau. Néanmoins, l’avantage de 2,3 points de pourcentage de Windows 10 semble assez solide.

Un léger avantage pour Windows 10 

La collecte des données assurée par NetAnalytics provient des informations fournies par les navigateurs d’environ 100 millions de sessions web par mois, largement réparties sur des milliers de sites web, selon l’entreprise. Ces navigateurs déclarent eux-mêmes le système d’exploitation utilisé pour la navigation.

Microsoft a déclaré que 700 millions d’appareils tournaient désormais sous Windows 10, encore loin du noble objectif du milliard d’appareils que s’est fixé la firme de Redmond. Microsoft doit désormais arracher les utilisateurs des vieux systèmes d’exploitation Windows XP (4,54 % de part de marché, selon NetAnalytics) et Windows 8.1 (4,45 %) pour les faire passer sous Windows 10. Actuellement cependant, ces utilisateurs doivent payer au moins 145 euros pour acquérir Windows 10 Famille, ce qui n’est pas forcément une si bonne idée.

Néanmoins, quoique l’on pense de Windows 10 – les commentaires des utilisateurs oscillent entre des avis très positifs et des avis fortement négatifs – tout nouveau PC disponible sur le marché sera équipé du dernier système d’exploitation de la firme de Redmond. Ce qui veut dire que le temps travaille en faveur de Windows 10.

chevron_left
chevron_right