Wipro revend 8 datacenters de services hébergés à Ensono

La SSII indienne Wipro revend pour 405 M$ son activité de services hébergés à Ensono, fournisseur américain de solutions cloud hybrides. Celle-ci porte sur 8 datacenters dont un est installé en Allemagne et les autres aux Etats-Unis.

L’Américain Ensono (ex-Acxiom IT) étend l’implantation géographique de ses services managés, notamment en Europe (ci-dessus, son CEO, Jeff VonDeylen/Crédit : Ensono)

La société de services indienne Wipro se sépare d’une de ses activités de services hébergés en la cédant au groupe américain Ensono pour 405 millions de dollars. Cela représente huit datacenters et plus de 900 collaborateurs. Basé dans l’Illinois et dirigé par Jeff VonDeylen, Ensono (dénommé Acxiom IT jusqu’en 2016) apporte des solutions de cloud hybrides à ses clients en s’appuyant sur sa propre infrastructure managée et en se connectant à des clouds partenaires, notamment depuis les environnements mainframes ou mini des clients, dont l’iBM iSeries.

Avec cette acquisition, le fournisseur américain double de taille, diversifie son portefeuille clients et étend son implantation mondiale. Ses propres datacenters se trouvent principalement dans l’Illinois et l’Arkansas, mais à travers ses partenaires, il dispose de datacenters dans l’ensemble des Etats-Unis avec un support en Pologne et au Royaume-Uni. Les datacenters rachetés à Wipro complètent son réseau en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, avec une présence opérationnelle en Inde. Cette acquisition va permettre à Ensono de dépasser 30 000 serveurs hébergés et 550 M$ en chiffre d’affaires annualisé. Le fournisseur va gérer plus de 260 000 Mips. 

Wipro investit 55 M$ dans Ensono

La transaction comporte un partenariat à long terme pour répondre conjointement aux besoins d’informatique hybride des clients de Wipro, présents et à venir. Cet accord conduit la SSII indienne à investir 55 M$ dans Ensono. Wipro avait mis pied sur ce marché des services hébergés à la suite du rachat d’Infocrossing en 2007, suivi en 2010 par l’acquisition d’un datacenter du groupe financier Citi situé près de Dusseldorf, en Allemagne. 

L’entité que le groupe indien vient de revendre est l’une des trois activités acquises avec Infocrossing, les deux autres étant Médicare et Medicaid (secteur de l’assurance et mise en oeuvre d’ERP) qu’il conserve. Infocrossing possédait 5 datacenters aux Etats-Unis et une expertise sur les mainframes. A l’époque, Wipro expliquait qu’il allait vendre, depuis l’Inde, des services en gestion d’infrastructure et en externalisation de processus métiers. Sur le marché cloud, l’ESN indienne a également racheté Appirio pour son expertise SaaS fin 2016, qui reste dans son giron.

Parmi les clients français de Wipro figurent des groupes comme Schneider Electric, avec lequel un partenariat a été signé dans le domaine des smart cities. 

chevron_left
chevron_right