Workflows à la demande avec Box Relay

Sécurité, gouvernance, collaboratif et aujourd’hui apprentissage machine et création de workflows, Box poursuit l’extension de son périmètre services autour de sa proposition initiale de stockage de fichiers.

« Nous continuons à innover et à proposer de nouveaux produits pour améliorer l’espace de gouvernance » a rappelé Aaron Levie, CEO et cofondateur de Box.

En direct de San Francisco – Pour la keynote de la seconde journée de la convention Boxworks (du 10 au 12 octobre à San Francisco), c’est bien sûr Aaron Levie, l’énergique CEO et cofondateur de Box, qui a ouvert les hostilités pour introduire les dernières innovations de la jeune société. A la différence de certains de ses concurrents historiques – Dropbox, Syncplicity (chez Axway aujourd’hui) ou encore OneDrive – Box a réussi à dépasser le statut de simple fournisseur de stockage cloud avec mode collaboratif pour se transformer en cloud content manager. « Nous accompagnons aujourd’hui les entreprises dans leur transformation digitale pour les aider à améliorer leur agilité et leur temps de réponse, étendre le périmètre de l’entreprise et mieux utiliser les données dans leurs décisions marketing » a indiqué le CEO avant de laisser ses collaborateurs balayer les dernières solutions proposées aux clients.

Nous ne reviendrons pas sur l’annonce phare de cet événement, l’arrivée du machine learning avec Box Skills, puisque nous l’avons déjà traitée hier. D’autres innovations sont attendues chez les clients comme la refonte de l’interface de management Box Admin qui commençait à dater de l’aveu même des utilisateurs, français notamment. Il sera désormais plus facile de gérer et de revoir les autorisations de très nombreux comptes utilisateurs. Les outils Box Insight et Gouvernance ont également été mis à jour pour mieux coller aux attentes des entreprises. Et pour remplacer les serveurs de fichiers (NAS), la société met en avant Box Drive qui arrive en version bêta. Ce service permet d’utiliser une app intégrée à l’explorateur Windows ou MacOS pour consulter ses fichiers, avec la possibilité de conserver des documents en local et de travailler hors connexion si besoin (une fonction attendue au premier semestre 2018). La qualité des réseaux n’étant pas toujours assurée, c’était une forte demande des entreprises. Les fonctionnalités ont été enrichies avec notamment la possibilité de partager des commentaires avec son équipe, de visualiser les préversions pour suivre l’évolution d’un document et de savoir qui fait quoi sur un fichier partagé. Et la collaboration est assurée en temps réel avec Box Notes.

Dédié à la création de workflows, Box Relay est attendu en novembre 2017, a indiqué  Jessica Blechschmidt, chef produit chez Box.

Créer des workflows modestes ou sophistiqués 

Plus innovant, Box Relay permet de créer et piloter des projets à l’intérieur ou à l’extérieur de la société. Une environnement facile à prendre en main autorise la création d’un workflow comportant quelques étapes ou beaucoup plus sophistiqué. Il est possible d’étendre le workflow en incluant des partenaires extérieurs grâce à leurs adresses électroniques. « Et ils n’en verront que le contenu qu’ils doivent voir » a expliqué sur scène Jessica Blechschmidt, chef produit chez Box. « Une grande partie de notre quotidien est répétable. Avec Box Relay, nous modifions cela et simplifions les processus », a ajouté la responsable. Comme pour toutes les précédentes annonces, ce service sera disponible en novembre 2017.

Seconde incursion de Box dans l’apprentissage machine, Graph se focalise sur les interactions entre les utilisateurs.

Terminons avec l’autre service de Box faisant appel aux ressources du machine learning et de l’intelligence artificielle : la technologie Graph pour les besoins internes de la firme. Comme l’a expliqué sur scène Jeetu Patel, chef product officer de Box, « l’idée est de se concentrer sur les possibilités offertes par vos données, et chez nous il n’y a pas de débat, ce sont vos données ». Avec Graph, la société combine les contenus, les personnes, leurs activités et leurs relations pour générer des recommandations et des services inédits.

Baptisé Feed, le premier de ces services fournit un fil d’informations actif pour suivre les tendances d’une entreprise. « Avec Feed, chaque employé pourra voir les contenus sur lesquels il travaille avec ses équipes, découvrir des contenus recommandés en fonction de son activité et de son réseau de collaborateurs et consulter les contenus populaires actuellement dans son entreprise », explique Box. D’autres usages comme une recherche améliorée, des recommandations personnalisées de fichiers et d’applications, et la détection automatique d’anomalies et de menaces sont également attendues. Ce service développé en interne sera, comme Box Skills, disponible début 2018.

chevron_left
chevron_right