Yatedo, lauréate des Trophées MediaRH 2018

Créatrice d’un moteur de recherche de candidats basé sur l’intelligence artificielle, la start-up française Yatedo remporte le 1er prix des Trophées MediaRH, une compétition visant à récompenser les start-ups les plus novatrices en matière de gestion des RH. Deux autres lauréats ont été distingués : Everycheck pour sa solution d’authentification des CV et Innership pour son programme de développement de carrière.

De droite à gauche : Thomas d’Hauteville, co-fondateur d’Innership, Makram Torkhani responsable de la stratégie de Yatedo et Yohan Zibi, directeur général d’Everycheck. (Crédit.Jacques Benaroch)

Co-organisée par Atos France Enedis Actual et le site MediaRH, la seconde édition des Trophées MediaRH valorise des start-ups de l’Hexagone ayant développé des applications optimisant la gestion des ressources humaines. A l’issue d’une présélection de 70 jeunes pousses françaises, le jury  présidé par Patrice Begay, directeur exécutif de bpifrance, a rendu son palmarès. Le premier prix a été décerné à Yatedo, pour avoir conçu un moteur de recherche de candidats basé sur l’intelligence artificielle. Les deux fondateurs de la société, Amyne Berrada et Saad Zniber ont développé un  système de recherche capable de comprendre le contenu des pages internet, d’analyser les informations relatives aux personnes et de les synthétiser. Leur solution de sourcing baptisée Talent permet de trouver et de contacter toutes les personnes présentes sur le web, parmi plus de 800 millions de profils, mis à jour. L’utilisation d’une technologie, basée sur des robots sémantiques, interprète le contenu d’une page web et structure l’ensemble des données pertinentes sous forme d’un profil candidat.

Parmi les dizaines de start-ups en lice, deux autres ont su se démarquer. Il s’agit d’Everycheck qui occupe la seconde marche du podium avec une solution permettant de débusquer les CV frauduleux de potentiels candidats. La start-up fondée en 2015 par Yohan Zibi et Jérôme Mourey, devrait bientôt proposer d’automatiser certaines étapes du processus de vérification  afin d’élaborer un modèle prédictif de CVs mensongers.

Un programme pour faire évoluer sa carrière

Enfin, Innership obtient un 3e prix pour avoir mis au point une solution qui donne la possibilité aux collaborateurs d’être acteurs de leur évolution professionnelle. Celle-ci se déploie sous forme de programmes de développement qui allient 3 composantes: une solution numérique, un accompagnement individuel et des ateliers collectifs.

chevron_left
chevron_right