100% des démarches administratives digitalisées d’ici 2022

Dans le cadre de son plan de modernisation de l’administration, le premier ministre Edouard Philippe a annoncé la dématérialisation complète de l’ensemble des démarches administratives à horizon 2022.

Le premier ministre Edouard Philippe (à gauche) et le secrétaire d’Etat chargé du Numérique Mounir Mahjoubi, ont précisé leur stratégie d’inclusion numérique, lors d’un Facebook Live (photo Caisse des dépôt).

Edouard Philippe n’a pas seulement tablé sur une diminution du nombre de fonctionnaire, il a largement traité du numérique, jeudi dernier, dans son plan de modernisation de l’administration. L’objectif est de 100% des démarches administratives assurées en ligne par les usagers d’ici 2022. Cette transformation a-t-il confessé sera « plus un art d’exécution qu’un art d’incantation, beaucoup d’autres que moi ont porté des discours ambitieux en la matière ». Un effort de modestie marquant, Edouard Philippe a rappelé que pendant longtemps la France a eu un temps d’avance sur le sujet, avec les impôts en ligne, devenant une référence, mais d’autres pays sont allés plus vite, comme l’Estonie, où il s’est rendu. Bref il va falloir accélérer et convaincre.

Le premier ministre a cité plusieurs exemples. Finie les démarches papier pour la rentrée scolaire. L’Education nationale va créer dès la rentrée prochaine une application pour que les parents remplissent en ligne leurs multiples feuilles de liaison. Oubliée la multiplication des codes d’accès (un pour la cantine, un pour les impôts etc….), le dispositif « dites-le nous une fois » (lancé sous le quinquennat précédent) sera généralisé. Il permet de définir une fois pour toutes un identifiant unique pour accéder à tous les services publics. Les bénéficiaires de la CMU complémentaire, 5,5 millions, et les 1,5 million de l’aide à la complémentaire santé remplissent chaque année, un formulaire compliqué de six pages. Fin 2018, il sera simplifié et dématérialisé.

La dématérialisation en marche

Au 1er janvier 2019, les demandes de subvention des associations culturelles seront dématérialisées, un an plus tard ce sera au tour des déclarations d’emploi des travailleurs handicapés, au 1er janvier 2022 des demandes de financements par les HLM. Ce projet numérique entre dans le cadre du plan Cap 22 de modernisation des administratives, lancé il y a trois mois. Un plan plus précis sera annoncé mi-avril et son application sera suivi et contrôlé par des indicateurs de satisfaction. Les énarques fraîchement diplômés, sortis en tête du classement, sont invités à rejoindre ce plan et à engager son application plutôt que d’entrer dans les grands corps de contrôle (Inspection des finances, Cour des Comptes etc…).

Le premier ministre fait également appel au secrétaire d’Etat au numérique Mounir Mahjoubi pour accompagner les français, peu diplômés ou trop âgés, qui ont du mal avec le numérique. C’est la stratégie nationale pour un numérique inclusif, annoncée le 12 décembre dernier par le secrétaire d’Etat et précisée à nouveau le 2 févier lors d’un Facebook Live. Un premier cadrage sera arrêté dans un mois, avant un débat avec les départements, à l’été un dispositif national sera défini pour traiter la question des 6,7 millions de français de plus de 18 ans qui ne se connectent jamais à internet.

chevron_left
chevron_right