6 000 offres de datascientists publiées en France depuis 2016

Dans l’Hexagone, les offres d’emploi à destination des analystes de données ont augmenté de 5% par mois pour atteindre près de 6 000 annonces au cours des deux dernières années, relève une étude réalisée par la plate-forme de recrutement Joblift. En plus des compétences techniques, les recruteurs français cherchent des qualités humaines.

La profession de datascientists a connu une forte augmentation en termes d’emploi dans l’Hexagone. (Crédit. D.R.)

Le site de recrutement Joblift a analysé plus de 14 millions offres d’emploi publiées ces 24 derniers mois en France afin d’étudier les besoins des recruteurs en matière de datascientists. Sans surprise, les résultats montrent que ces professionnels de la data sont très recherchés, avec des offres en progression de 5% tous les mois sur deux ans, soit 5 824 postes à pourvoir. Parmi ces offres, plus d’un tiers visent des profils de cadres, en hausse  de 3% entre 2016 et 2017.  Les télécommunications (26%), la finance (12%), le conseil (11%), l’industrie (10%) et le commerce et la distribution (7%) sont les secteurs qui recrutent le plus de data scientists.

Dans son enquête, Joblift précise aussi que 70% des emplois de  data scientists  sont des CDI, 20% des stages et 4% des contrats d’apprentissage. Toutefois, cette profession paraît difficilement accessible aux jeunes diplômés puisque près de 60% des offres exigent d’avoir une précédente expérience similaire, y compris pour les stages, dont 14% mentionnent la nécessité d’une expérience de minimum deux ans. De plus, 12% des positions ouvertes le sont à des candidats détenteurs d’un doctorat.

Python et R en tête des langages demandés

Côté langages de programmation, dont la maitrise est essentielle pour analyser les données, Python (57%) reste le plus demandé, suivi de R (48%), SQL (27%) et Spark (25%). Enfin outre des compétences techniques, les entreprises demandent aux candidats de faire preuve de rigueur (21% de mentions, soit +8%)  et d’autonomie (18%, +16%). Les candidats avantagés sauront faire preuve de curiosité (19%  des sondés, +13%) ou encore, d’un bon relationnel (16%, +10%). Une personnalité passionnée (15% et +14%) et un bon esprit d’équipe (14%, +12% de mentions) participent également à l’employabilité des professionnels de la data . 

chevron_left
chevron_right