Audi s’allie à Cognata dans la simulation de conduite autonome

Dans la course aux voitures autonomes, Audi a décidé d’avancer avec un coéquipier. La start-up Cognata a annoncé mardi créer un partenariat avec le fabricant de voitures haut de gamme. Ce dernier va ainsi profiter de la technologie de simulation de conduite autonome développée par l’entreprise israélienne.

La plateforme développée par Cognata combine des algorithmes de deep learning à un outil de visualisation 3D pour simuler des milliers de scénarios de conduite autonome. (Crédit : Cognata)

Avec Uber, on a vu que les voitures autonomes peuvent être à l’origine d’accident. En témoigne l’accident mortel survenu mi-mars dans la banlieue de Phoenix en Arizona, où une femme est morte renversée par un véhicule auto-piloté du service de VTC. Cet incident n’a pour autant pas ralenti les tests en la matière. Et les solutions de simulation sont donc d’autant plus importantes aujourd’hui. C’est peut-être pourquoi Audi a choisi de créer un partenariat avec la start-up israélienne Cognata. Cette dernière développe en effet un moteur de simulations basé sur une technologie de deep learning.

Cette plateforme combine des algorithmes brevetés de visions par ordinateur et d’apprentissage en profondeur pour générer automatiquement un simulateur de ville complet visualisant en 3D des routes (évidemment), panneaux de signalisation, bâtiments et végétation. Ce à quoi s’ajoute une couche dynamique modélisant le trafic d’autres véhicules et des piétons. Les conditions météorologiques et l’éclairage peuvent être aussi configurés. « Cela permet aux constructeurs automobiles autonomes d’exécuter des milliers de scénarios différents en fonction de l’emplacement géographique et des comportements des conducteurs, et de partager la route avec d’autres utilisateurs », peut-on lire sur le site de la start-up.

La simulation aussi un outil clé de conduite autonome

C’est à travers son unité Autonomous Intelligent Driving (AID) qu’Audi a signé ce partenariat. « Nous sommes convaincus que la simulation est un outil clé pour accélérer le développement de la conduite autonome et est nécessaire pour valider nos produits et prouver qu’ils sont sûrs », explique Alex Haag, directeur technologique d’AID. Audi est le premier grand fabricant automobile à signer un partenariat avec l’éditeur. Alex Haag précise avoir sélectionné cette solution parmi d’autres. « Cognata était le moyen le plus rapide d’atteindre nos objectifs ». Il est vrai que les solutions de simulation de conduite autonome sont nombreuses. Metamoto et Nvidia, qui a récemment poussé sa solution Drive Constellation, sont des concurrents directs de la solution de la société israélienne, qui a levé 5 M$ l’année dernière.

chevron_left
chevron_right