Avec l’AIRI Mini, Pure Storage et Nvidia descendent en gamme

Lancés avec le concours d’Arista Networks pour la partie réseau, les systèmes convergés AIRI développés par Nvidia et Pure Storage sont désormais également commercialisés avec Cisco et se déclinent vers le bas avec l’AIR Mini.

Pure Storage et Nvidia invitent Cisco – en complément d’Arista Networks – sur les plates-formes AIRI et AIRI Mini.

Quelques mois après le lancement de la plateforme AIRI (Artificial Intelligence Ready Infrastructure) dédiée au calcul intensif et plus spécifiquement aux besoins liés à l’intelligence artificielle, Pure Storage remet le couvert avec Nvidia mais en ajoutant l’option Cisco en plus d’Arista Networks, pour l’AIRI et le tout nouveau AIRI Mini. Cette solution convergée repose donc sur deux serveurs Nvidia DGX-1 (2 puces Intel Xeon E5-2698 v4 à 2,2 GHz travaillant avec 8 cartes GPU Tesla V100 pour fournir une puissance de calcul de 2 pétaflops) et une baie Pure Storage FlashBlade, avec sept lames (au lieu de quinze) de 17 To chacune. La partie réseau est assurée par Arista ou Cisco avec un commutateur 100 GbE Nexus 9300 avec 36 ports. C’est également le cas pour l’appliance AIRI qui peut désormais troquer ses équipements Arista pour du Cisco. C’est en fait la principale nouveauté de cette annonce, puisque il était déjà possible de configurer l’AIRI à la carte avec plus de serveurs DGX-1 et moins de stockage – ou l’inverse – pour répondre aux besoins des entreprises. Nvidia et Pure Storage proposent donc deux références design AIRI au choix avec Cisco ou Arista. Pour la petite histoire, le choix est de Cisco en complément d’Arista est avant-tout commercial nous a indiqué un dirigeant de Pure. C’était une demande des clients mais Arista a été plus rapide pour la certification de la plate-forme. Voilà pourquoi Cisco arrive un peu plus tard. Rappelons que Pure travaillait déjà avec Cisco sur la plateforme convergée FlashStack qui rassemble des baies FlashBlade ou FlashArray, des serveurs UCS et des commutateurs Nexus. 

Configurable à la carte, la gamme AIRI se compose en fait de plusieurs appliances convergées. (Crédit Pure Storage).

Comme les switch Arista ou Mellanox, le Nexus9000 de Cisco supporte la technologie GPUDirect RDMA de Nvidia qui permet de créer un chemin direct pour l’échange de données entre le GPU et un appareil homologue tiers en utilisant les fonctions standard de PCI Express. GPUDirect RDMA avait été inaugurée avec les GPU de classe Kepler et CUDA 5.0.

Les Cisco Nexus 9000 100 GbE – désormais proposés avec les AIRI et AIRI Mini – permettent en fait d’élargir  la cible commerciale auprès des clients de l’équipementier.

« Les entreprises requièrent une infrastructure construite autour de l’intelligence artificielle, un système évolutif et facile à prendre en main », a souligné dans un communiqué Jim Haugh, vice-président chez NVIDIA. « FlashBlade aussi bien que DGX-1 sont conçus pour s’adapter facilement aux futurs besoins des clients, leur apportant une croissance rapide et un développement basé sur leurs réussites IA. » Un avis bien sûr corroboré par l’analyste de service, à savoir Patrick Moorhead de Moor Insights & Strategy, qui indique : « Il existe une demande universelle pour les initiatives IA à grande échelle, mais les opportunités et les exigences de l’intelligence artificielle s’étendent bien au-delà de l’entreprise […] Avec AIRI Mini, les entreprises ne disposant d’aucune ressource propre ont accès à une passerelle vers l’IA simple, performante et prête à créer de la valeur en quelques jours seulement. » 

La déclinaison vers le bas de l’AIRI, avec deux serveurs DGX-1 seulement, est surtout l’occasion de descendre les prix et faciliter le démarrage de petits projets IA. Si l’AIRI démarre à 800 000 €HT, l’AIRI Mini devrait descendre à 400 000 €HT selon nos estimations. La moitié du prix d’un AIRI nous a confirmé un dirigeant de Pure Storage. 

chevron_left
chevron_right