Bob assistant, le capteur de maintenance prédictive boosté à l’edge computing

Créé grâce à un partenariat entre l’éditeur IoT Cartesiam et le fournisseur de services et solutions connectées pour l’industrie Eolane, Bob assistant est un boîtier connecté permettant de faire de la maintenance prédictive sur des équipement industriels. Les deux sociétés ont misé sur le traitement et le stockage des données brutes à la source pour simplifier au maximum la collecte d’informations.

Le boîtier développé par Eolane et Cartesiam se fixe directement sur l’appareil a évaluer, traite et stocke les données brutes localement grâce à ses algorithmes de machine learning intégrés. (Crédit : Cartesiam)

Il est souvent compliqué de prédire quand une machine va tomber en panne dans une usine. Et ce n’est jamais le bon moment pour arrêter la production. C’est pourquoi deux sociétés ont conçus un boîtier permettant de faire de la maintenance prédictive des équipements. Eolane, fabricant de solutions connectées pour l’industrie, s’est chargé de la partie matérielle et solutions IoT. Cartesiam, start-up angevine, qui commercialise le boîtier, a développé le logiciel et les algorithmes de machine learning intégrés.

Le résultat de ce partenariat, c’est Bob. L’assistant est composé de capteurs de vibrations et de température permettant, grâce aux algorithmes embarqués, de comprendre de manière autonome son environnement, de constituer son savoir de référence, puis de surveiller 24h/24h le comportement de l’équipement sur lequel il a été installé. A intervalles réguliers, Bob envoie par radio LoRaWan un rapport d’activité et de santé de l’équipement surveillé mais également des alertes en cas d’anomalie. Le boîtier reconnaît donc la signature des vibrations normales ou anormales. L’alerte est envoyée vers une console de supervision, une plateforme IoT sur internet ou sur le smartphone d’un opérateur mais ne transmet pas de données. Il communique uniquement le résultat de son analyse. Ainsi les données de production ne sont jamais envoyées dans un cloud.

Bob testé chez EDF et Véolia

Les concepteurs ont ainsi souhaité que l’outil fournisse directement une interprétation des données relevées posant problèmes et permettre de conserver les résultats bruts en local en intégrant directement l’intelligence dans le boîtier. Les solutions d’edge computing et de maintenance prédictive séduisent de plus en plus l’ensemble des secteurs verticaux (gouvernement, défense, industrie, transports, logistique, etc.). Bob assistant est ainsi autonome mais peut aussi s’interfacer si besoin à la puissance du cloud pour apporter des éléments contextuels aux informations remontées. Cependant l’argument phare des deux sociétés est justement d’éviter de déployer une solution de cloud computing.

Autre client testeur du boîtier Bob, SJD décolletage, société de fabrication en mécanique et outillage de précision à Contes, dans les Alpes-Maritimes. (Crédit : Cartesiam)

Après une période de validation chez de grands industriels (EDF, Véolia), mais également dans des PME comme par exemple SJD décolletage, Bob est désormais disponible pour la réalisation de tests industriels. Il sera commercialisé sous forme d’abonnement mensuel. « Nous testons actuellement les assistants de maintenance de la société Cartesiam sur les moteurs de notre centrale thermique d’Ajaccio » indique Jacques-Thierry Monti, directeur régional d’EDF en Provence-Alpes-Côte-d’Azur. « Nous avons été séduits par le caractère innovant de cette technologie, par sa simplicité d’installation et par l’efficacité et la réactivité de ses équipes spécialisées. »

chevron_left
chevron_right