Cloud hybride : GSP de Google arrive en bêta

Annoncée l’année dernière par Google, l’offre Cloud Services Platform permet d’améliorer la gestion, la gouvernance et la sécurité des données et des applications on-premise aussi facilement que sur le cloud public. Elle vient d’être lancée en bêta.

Cloud Services Platform repose sur 3 briques technologiques : GKE, GKE On-Prem et Istio. (crédit : Google)

Mois après mois, Google affine sa stratégie dans le cloud hybride. Annoncé en juillet dernier lors de son événement Next, Cloud Services Platform (CSP) regroupe plusieurs offres permettant d’accroître la rapidité et la fiabilité d’exécution – mais aussi la gouvernance et la sécurité –  d’applications et de services hébergées on-premise dans les entreprises. Objectif : leur permettre de gérer aussi facilement leur parc applicatif (administration, mises à jour, cycle de vie…) qu’il soit aussi bien hébergé en local que dans le cloud. L’éditeur a aujourd’hui franchi un cap en lançant la bêta de CSP, comprenant 300 dollars de crédit à dépenser sur les 12 prochains mois pour tester la solution.

CSP est construit sur plusieurs briques technologiques : GKE (Google Kubernetes Engine) pour gérer, sécuriser et automatiser les applications et services conteneurisés et GKE On-Prem (service Kubernetes géré assurant la gestion du cycle de vie à distance des clusters on-premise). Et également le gestionnaire de microservices Istio. «  La conception de CSP vous permet d’intégrer les fonctionnalités réseau, de stockage et d’identité existantes que vous utilisez déjà, afin que vous puissiez passer au cloud lorsque vous êtes prêt », précise par ailleurs Google dans un communiqué.

chevron_left
chevron_right