Cloudera et Hortonworks finalisent leur fusion

Après l’approbation des actionnaires, les deux principaux acteurs du big data Cloudera et Hortonworks fusionnent, sous l’égide du premier qui détient 60% du nouvel ensemble.

Tom Reilly, CEO de Cloudera, est aux commandes du nouvel ensemble issu de la fusion avec Hortonworks. Crédit. D.R.

C’est désormais officiel. Cloudera vient d’annoncer la finalisation de son projet de fusion avec Hortonworks, annoncée début octobre. C’est Cloudera qui prendra la main sur ce rapprochement en conservant les rênes de la nouvelle entité dont il détiendra 60% des parts. Ce regroupement portera le chiffre d’affaires à environ 720 millions de dollars, avec plus de 2 500 clients et environ 500 millions de dollars en trésorerie  Les deux spécialistes des plateformes Hadoop et technologies big data estiment qu’ils évoluent sur un marché dont le potentiel va atteindre 83 milliards de dollars en 2022. Ils tablent sur une extension des opportunités commerciales par le rapprochement de leurs offres complémentaires, avec notamment DataFlow d’Hortonworks et Data Science Workbench de Cloudera.   

A l’issue de cette fusion, le comité exécutif sera remanié. Le CEO de Cloudera, Tom Reilly, gardera cette fonction dans la nouvelle entité. Celui d’Hortonworks, Rob Bearden, rejoindra le conseil d’administration.

chevron_left
chevron_right