Dassault Systèmes acquiert le Français Argosim

L’éditeur de logiciels de conception 3D Dassault Systèmes vient d’annoncer l’acquisition d’Argosim. Cet éditeur grenoblois propose une plateforme de simulation et de validation des processus qui sera intégrée à la 3DExperience.

L’outil d’Argosim, nommé Stimulus, détecte les requêtes ambiguës, incorrectes ou manquantes dans la phase de conception d’un système embarqué. (Crédit : Argosim)

Dans le secteur de l’ingénierie des systèmes, la plupart des problèmes de qualité sont dus à des contrôles incomplets ou incohérents. La société grenobloise Argosim, que Dassault Systèmes s’apprête à racheter, développe une solution de simulation et de validation formelle appliquées à l’ingénierie des exigences. L’outil, nommé Stimulus, détecte les requêtes ambiguës, incorrectes ou manquantes et ce dès la première phase de conception renforçant ainsi la qualité et la sécurité nécessaires aux systèmes embarqués.

Fondée en 2013, Argosim est composée d’une quinzaine d’employés « et rejoindra à terme l’organisation Catia et la solution intégrée à la plateforme 3DExperience », nous a indiqué la communication de Dassault Systèmes. Bien que le groupe ne le précise pas, la marque Argosim pourrait donc progressivement disparaître dans la solution de Dassault Systèmes. Fabien Gaucher, directeur général d’Argosim, aura une place au sein du groupe, sans que plus de détails ne soient fournis.

Après une année 2018 faste et un chiffre d’affaires de 3,5 Md€, Dassault Systèmes signe ainsi sa deuxième acquisition en moins d’un mois. Lors de son événement annuel, Solidworks 2019, l’éditeur a en effet annoncé le rachat de l’activité Elecworks de l’éditeur Trace Software, qui propose des solutions de conception de schémas et de câblages électriques (CAO électrique).

chevron_left
chevron_right