Dropbox crée sa fondation

Avec une dotation initiale de 20 millions de dollars, la fondation Dropbox a pour mission de défendre et de promouvoir les droits de l’homme en apportant son soutien matériel et financier à des organisations à but non lucratif.

La Fondation Dropbox est financée en partie par les co-fondateurs du service de stockage de fichiers, Drew Houston (ci-dessus), CEO de l’entreprise, et Arash Ferdowsi. (Crédit. D.R.)

A l’instar de géants de la high-tech, comme Facebook, SAP, Capgemini ou encore Salesforce.com, Dropbox attache une importance toute particulière à l’égalité des chances, aux respect des libertés fondamentales et à l’accès aux biens de première nécessité. Dans ce but, Drew Houston et Arash Ferdowsi, co-fondateurs du service de stockage et de partage de fichiers, viennent d’annoncer la création de la Dropbox Fondation. « À mesure que Dropbox se développe, nous voulons en faire plus, en particulier au profit des organisations qui luttent pour l’égalité des chances », ont indiqué les deux dirigeants dans un billet de blog. Tout d’abord, chaque organisation recevra une somme qu’elle sera libre d’utiliser comme bon lui semble. Ensuite, les associations soutenues par la fondation recevront l’aide de bénévoles de Dropbox dont les compétences sont recherchées, qu’il s’agisse d’établir un modèle financier, d’améliorer la sécurité des données ou de recruter.

Financée par l’entreprise et par ses deux fondateurs, la Fondation Dropbox dispose d’une dotation initiale de 20 millions de dollars qui va s’accroître au fil du temps. Elle sera placée sous l’autorité d’un comité composé de cadres dirigeants travaillant pour la compagnie, dont Dennis Woodside (directeur des opérations), Bart Volkmer (directeur juridique) et Amber Cottle (vice-présidente en charge de la politique publique et des affaires gouvernementales), mais aussi de quatre directeurs indépendants de la Silicon Valley Community Foundation.

chevron_left
chevron_right