Dropbox réussit son entrée en bourse

Introduits ce vendredi au Nasdaq, les titres du californien Dropbox spécialisé dans le stockage et le partage de fichiers en ligne ont bondi de près de 40 % lors des premiers échanges. La plate-forme atteint ainsi une valorisation de 12,4 milliards de dollars.

Drew Houston et Arash Ferdowsi, les co-fondateurs de Dropbox , le jour de l’introduction en Bourse de l’entreprise, vendredi 23 mars, à New York. (Crédit. Dropbox)

Dropbox a fait ses premiers pas à Wall Street avec succès. Introduite ce vendredi au Nasdaq, l’action de la société californienne spécialisée dans le partage de fichiers en ligne a en effet ouvert en forte hausse. Le premier échange s’est effectué à 29 dollars, soit 38 % de plus que le prix de 21 dollars par action fixé par l’entreprise jeudi soir. Signe de l’intérêt des investisseurs, l’entreprise créée en 2007 par Andrew Houston et Arash Ferdow a relevé son prix d’introduction à deux reprises, le portant à 21 dollars contre une fourchette initiale allant de 16 à 18 dollars. Grâce à cette opération, Dropbox a récolté 756 millions de dollars (612 millions d’euros), auxquels s’ajoutent les 100 millions investis par Salesforce, l’éditeur de logiciels de CRM. 36 millions de titres ont été mis sur le marché. A la clôture de la bourse,  la plate-forme était valorisée 12,4 milliards de dollars.

En 11 d’existence, Dropbox a réussi à lever 2 milliards de dollars. Elle a généré un chiffre d’affaires de 1,106 milliard de dollars en 2017 , soit une progression de 31% par rapport à 2016. Elle a également enregistré une perte de 111,7 M$ l’an dernier contre 210,2 M$ un an plus tôt et un cash flow positif de 305 M$ contre 137,4 M$ en 2016.

chevron_left
chevron_right