EDF utilise l’audio pour surveiller les équipements de ses centrales nucléaires

EDF Energy teste la technologie de la start-up londonienne Chirp pour contrôler en toute sécurité les équipements de la centrale nucléaire de Heysham. L’opérateur compte également l’utiliser pour améliorer l’efficacité de ses opérations sur l’ensemble de ses sites.

La centrale nucléaire EDF Energy d’Heysham 1 a expérimenté la technologie de Chirp pour contrôler ses équipements. (Crédit D.R.)

Fondée en 2011, la start-up Chirp est une émanation de l’University College London (UCL). Elle a mis au point une technologie dite de code-barres audio pour encoder tout type de données – depuis un fichier image jusqu’à une transaction de paiement électronique – en une série de sons et tonalités audibles ou inaudibles proches de l’ultrason. Une fois encodées, les données sont transmises par voie hertzienne vers un dispositif récepteur, où elles sont décodées.  Au mois de janvier, Chirp…

chevron_left
chevron_right