Elon Musk supprime les pages Facebook de SpaceX et Tesla

Ce week-end, Elon Musk s’est rallié au mouvement lancé par Bryan Acton, cofondateur de Whatsapp sous le hashtag #DeleteFacebook. Il a décidé de supprimer les pages Facebook de ses entreprises Tesla et Space X qui représentent plus de 5 millions d’adeptes.

L’entrepreneur Elon Musk a suivi la consigne DeleteFacebook lancée sur Twitter par Bryan Acton, co-fondateur de WhatsApp. Crédit. D.R.

La polémique suscitée par la société Cambridge Analytica, accusée d’avoir récupéré illégalement les données personnelles de 50 millions d’utilisateurs de Facebook continue à peser sur l’entreprise dirigée par Mark Zuckerberg. Ce  weekend, Elon Musk a manifesté son désaveu pour le réseau social en supprimant tout bonnement la page des deux entreprises qu’il dirige, a savoir Tesla et Space X. Ensemble, les deux groupes rassemblent plus de 5 millions de followers.

Si Elon Musk a agi de la sorte, c’est pour se rallier au mouvement de protestation lancé ce vendredi sur Twitter par Bryan Acton, co-fondateur de Whatsapp. Sous le « hashtag » #DeleteFacebook, ce dernier avait incité les membres de la plate-forme à supprimer leurs comptes. Jouant le jeu, Elon Musk avait alors répondu à son tweet : « qu’est-ce que c’est Facebook ? » «Supprimez la page Facebook de SpaceX si vous êtes un homme », lui avait lancé un internaute. « Je n’avais pas réalisé qu’il y en avait une. Je le ferai », a répondu Elon Musk. 

Elon Musk efface Facebook

Le mouvement #DeleteFacebook a été lancé par le co-dondateur de WhatsApp, Bryan Acton. (crédit : D.R.)

Quelques heures plus tard, les pages de  Space X et de Tesla disparaissaient de la plate-forme communautaire. Toutefois les comptes ont été maintenus sur Instagram, même si l’application appartient à Facebook. Le réseau social s’est retrouvé sur la sellette après avoir admis qu’un cabinet d’analyses, Cambridge Analytca, travaillant pour la campagne électorale de Donald Trump en 2016, avait pu collecter les données privées de 50 millions d’utilisateurs du réseau social. Le CEO du groupe américain, Mark Zuckerberg, a présenté des excuses aux utilisateurs de la plate-forme, tout en reconnaissant que Facebook avait commis des erreurs.

chevron_left
chevron_right