Facebook, Slack et Google renforcent leur plateforme collaborative

Alors que Facebook a lancé son app pour poste de travail Workplace Chat, Slack a de son côté dégainé du partage d’écran tandis que Google dope la collaboration dans Gmail.

Interface de Workplace Chat de Facebook. (crédit : Facebook)

La compétition sur le marché du collaboratif s’est durcie ces derniers jours avec les offensives fonctionnelles opérées presque coup pour coup par Facebook, Slack et Google. Avec pour objectif de densifier leurs offres collaboratives utilisées par les entreprises, chacun de ses fournisseurs a fourni, différemment ses armes. Revue des forces en présence et des dernières fonctions dévoilées en la matière.

Facebook Worplace musclé avec une app de chat

L’outil de réseau social d’entreprise Workplace de Facebook s’est enrichit d’une fonction de chat qui existait pour l’instant uniquement en application mobile et web. Proposée en version pour poste de travail sous MacOS et Windows en bêta, elle apporte notamment des fonctions de partage d’écran supplémentaires. Lancée d’abord il y a 3 semaines en version beta, elle est à présent disponible en version finale. « Une application de bureau va offrir un espace de travail aux employés », analysait à l’époque Raúl Castañón-Martínez, analyste principal de 451 Research. « L’intégration aux outils de communication d’entreprise et aux applications tierces – que Facebook a déjà commencé à faire – en fera l’endroit où les employés feront leur travail, recevront des notifications et interagiront avec leurs collègues. Dernièrement, le géant des réseaux sociaux a indiqué que plus de 30 000 organisations dans le monde utilisaient Workplace. Un bond significatif par rapport aux 14 000 annoncés en avril dernier à l’occasion de la conférence développeurs F8.

Slack

Fonction de partage d’écran dans Slack. (crédit : Slack)

Du partage d’écran en plus des appels vocaux et vidéo pour Slack

Alors que Facebook a ajouté des outils basiques pour sa plateforme collaborative, Slack est allé un cran plus loin en annonçant mercredi dernier ce que nombre d’utilisateurs souhaitaient d’après lui, à savoir du partage et de la prise de contrôle d’écran. Cette fonction permet à des utilisateurs de partager leur écran avec d’autres personnes à distance avec des possibilités d’édition, de scroll et de clic. Cette possibilité de partage d’écran avancé est hérité du rachat par Slack en 2014 de Screenhero, en plus des fonctions d’appels vidéo et vocaux. A noter que cette fonction de partage d’écran est uniquement proposée aux utilisateurs de la version payante de Slack jusqu’à 15 utilisateurs.

Gmail

Trello adossé à Gmail permet d’adosser du collaboratif à des applications métiers. (crédit : Google)

Un autre poids-lourd du collaboratif, Google, a lui dévoilé ses plans pour intégrer des applications tierces directement dans Gmail. Si de nombreux fournisseurs s’évertuent à s’émanciper de l’e-mail, la firme de Mountain View reste au contraire bien attaché à cet outil qui peut être combiné à de la messagerie de groupe aussi bien qu’à des plateformes de travail. « Nous pensons que le courrier électronique peut faire plus que « répondre » et « transmettre », c’est pourquoi nous annonçons les modules complémentaires Gmail, une nouvelle façon de travailler dans vos applications professionnelles préférées », a déclaré Aakash Sahney, chef de produit chez Gmail.

Avec les modules complémentaires de Gmail, Google voit le courrier électronique comme un centre de productivité pour les professionnels, accédant aux informations à partir d’outils tels que Asana, Trello et Smartsheet sans avoir à passer d’une application à l’autre. Les modules complémentaires sont accessibles via le bouton « Paramètres » dans Gmail. La liste complète des add-ons proposés à Gmail comprend DialPad, DocuSign, Hire, Intuit QuickBooks Invoicing, ProsperWorks, RingCentral, Streak et Wrike. 

chevron_left
chevron_right