Field Service Management : SAP croque Coresystems

SAP a racheté la société suisse Coresystems positionné sur le marché de la gestion des services terrain. La spécificité de cette offre est d’intégrer une technologie d’apprentissage machine pour planifier en temps réel ce type d’activité.

La gestion des services terrain joue un rôle clé pour un grand nombre d’entreprises dans les secteurs de l’industrie, des services ou encore des télécoms. (crédit : D.R.)

Vendre un produit c’est bien. Assurer sa réparation dans les meilleurs délais et avec un maximum d’efficacité possible en cas de pépin, c’est mieux. C’est tout l’enjeu auquel répondent les solutions en gestion des services terrain (FSM pour field service management), utilisées en particulier dans les entreprises des secteurs de l’industrie, des services, de l’énergie et des télécoms pour permettre à ces dernières de gérer leurs équipes de dépannage et éviter de voir la satisfaction client fondre comme neige au soleil.

Sur ce marché, on trouve différents types d’acteurs, de Comarch à FieldAware en passant par ServiceMax et Praxedo et bien sûr les incontournables géants du progiciel dont Microsoft, Oracle, Salesforce et SAP. Ce dernier vient d’ailleurs de se renforcer dans le FSM en mettant la main – pour un montant non communiqué – sur l’éditeur suisse Coresystems. Son offre va rejoindre le portefeuille de solutions Service Cloud du géant allemand. 

« La plate-forme IA [de Coresystems, NDLR] fournit une planification avancée des activités de maintenance sur site en temps réel et des applications mobiles faciles à utiliser qui permettent aux techniciens de maintenance sur le terrain d’effectuer des tâches d’installation, de maintenance et de réparation », peut-on lire dans un communiqué.

chevron_left
chevron_right