Intel publie ses premiers pilotes UWP pour GPU intégrés

Le fondeur américain Intel a lancé ses premiers Windows Modern Drivers pour PC. Ils seront fournis par le constructeur du PC ou le fabricant de la carte mère, mais pourront aussi être téléchargés sur le Microsoft Store de certaines apps de support.

Extrait des premiers Windows Modern Drivers disponibles pour circuits graphiques intégrés pour PC lancés le 28 novembre 2018. (crédit : Intel)

Intelpublié son premier Windows Modern Driver pour plusieurs GPU intégrés actuels. Le fondeur inaugure ainsi une nouvelle façon de déployer des drivers graphiques sur PC, un processus à surveiller jusqu’à la mise en place de la nouvelle infrastructure de driver. Les Windows Modern Drivers, également connus sous le nom de Universal Windows Drivers, font partie des nouvelles fonctionnalités de la mise à jour Windows 10 d’Octobre 2018 qui tire parti de l’infrastructure Universal Windows Platform (UWP) de Windows 10. Comme l’explique Microsoft, un Windows Modern Driver est un « pack de pilotes unique fonctionnant sur plusieurs périphériques différents, depuis les systèmes embarqués jusqu’aux tablettes et aux PC de bureau ». Le premier pilote d’Intel à en tirer parti porte la référence UWD 25.20.100.6444.

Microsoft n’a pas l’intention de demander à l’utilisateur de changer ses habitudes pour obtenir les nouveaux pilotes Modernes. D’après une FAQ Intel, dans le cas d’un PC prêt à l’emploi, le constructeur reste toujours la première source de mise à jour pour les pilotes. En effet, le pilote universel inclut un pilote de base, plus des composants optionnels et une application de support matériel également en option. Ces deux derniers éléments sont écrits par le constructeur du système ou l’OEM, tandis que le premier est écrit par le fabricant du GPU lui-même. (AMD et Nvidia devraient également passer aux pilotes modernes.) En ce qui concerne Intel, les pilotes du fondeur sont téléchargeables via le Download Center d’Intel et l’Assistant Pilotes et Support d’Intel, ou IDSA (Intel’s Driver and Support Assistant). Les pilotes peuvent également être déployés via la fonction Windows Update de Windows 10. Quant aux applications de support, elles seront (ou devraient être) disponibles dans le Microsoft Store.

Attention aux pièges

Intel a commencé à livrer ses premiers Windows Modern Drivers le 28 novembre. Les puces suivantes sont supportées : UHD Graphics 620/630 (anciennement Coffee Lake), Iris Plus Graphics 655 (anciennement Coffee Lake), UHD Graphics 600/605 (anciennement Gemini Lake), HD Graphics 620/630 (anciennement Kaby Lake), Iris Plus Graphics 640/650 (anciennement Kaby Lake), HD Graphics 610/615 (anciennement Gemini Lake), HD Graphics 500/505 (anciennement Apollo Lake), HD Graphics 510/515/515/520/530 (anciennement Skylake), Iris Pro Graphics 580 (anciennement Skylake) et Iris Graphics 540 (anciennement Skylake)

Mais, attention : comme l’indique précisément Intel, on ne peut utiliser que l’installateur exécutable fourni par le fondeur ou par le fabricant du PC. Si l’on utilise « INF/Have disk installation » ou toute autre méthode d’installation de pilotes, Intel prévient que cette modalité peut provoquer « des problèmes mineurs à catastrophiques » ou « entrainer une instabilité du système » parce que cette procédure contourne la propre méthode d’installation d’Intel.

Par ailleurs, il y a très peu de marge de manœuvre pour passer d’un Windows Modern Driver à un pilote existant. C’est un « processus complexe qui peut entraîner une instabilité du système », a encore écrit Intel. « Nous ne le recommandons pas ». Et s’il n’y a pas d’autre solution, Intel invite à contacter son service d’assistance. En d’autres termes, le passage à un Windows Moder Driver et à un Windows Universal Driver est à sens unique. Reste à espérer que les nouveaux pilotes ne posent pas de problèmes…

chevron_left
chevron_right