Les baies HPE Nimble Storage AF désormais NVMe ready

Pour monter en gamme et apporter plus de performances à ses clients, HPE adopte à son tour le protocole NVMe sur ses baies de stockage flash Nimble Storage. Mais l’exploitation effective de cette technologie est reportée à plus tard : quand le prix des SSD NVMe aura baissé.

Le support du NVMe arrive par la porte Nimble Storage chez HPE. (Crédit D.R.)

Quelques jours après la traditionnelle convention Dell EMC à Las Vegas début mai, HPE commercialise la dernière génération de baies de stockage Nimble Storage. Remaniées pour mieux répondre aux exigences de performance sans cesse croissantes sur les charges de travail dans les datacenters, notamment l’analyse web en temps réel, le décisionnel et les applications commerciales essentielles à la bonne marche des entreprises, les baies flash Nimble AF arrivent avec le support du protocole NVMe (Non-Volatile Memory Express), déjà adopté chez Dell EMC avec les Powermax, Pure Storage avec les FlashBlade et FlashArray et NetApp avec l’EF570. Des start-ups comme Excelero, E8 Storage, Kaminario, Vexata, Pavilion Data Systems et Apeiron Data System ont toutefois été parmi les premières à proposer des baies de stockage flash exploitant le protocole NVMe avec des contrôleurs et une architecture fabric adaptée (NVMe over Fabrics) pour certains.

Les sous-systèmes Nimble Storage All Flash (AF20Q, AF20, AF40, AF60 et AF80) arrivent donc avec le support du SCM et du NVMe. La mémoire SCM, ou mémoire persistante, offre un niveau de performance se situant entre les SSD et la DRAM. Le SCM offre une latence jusqu’à 10 fois plus faible que la technologie NAND flash, selon HPE. Le NVMe est un protocole de communication – et un contrôleur associé – extrêmement rapide conçu pour la NAND flash et exploitant la bande passante du bus PCIe. Les SSD NVMe délivrent de meilleures performances (un nombre d’IOPS plus élevé par cycle CPU) et une latence plus réduite (quelques microsecondes) que les modèles SATA et SAS. Précisons que ces baies AF ne sont toutefois pas immédiatement disponibles avec des SSD NVMe. Si HPE expédie actuellement ses serveurs Gen10 avec des unités NVMe, le fournisseur n’a pas l’intention – pour le moment – de proposer des SSD NVMe avec ses baies de stockage Nimble. Bien que les sous-systèmes aient des emplacements où les SSD NVMe peuvent être connectés, ces drives ne sont pas encore proposés en option dans le catalogue du fournisseur. En livrant des baies de stockage prenant en charge les technologies NVMe et SCM, HPE rassure simplement ses clients tentés d’aller voir ailleurs. Le support du NVMe n’est par exemple pas encore proposé sur la gamme 3Par.

Les prix devraient baisser pour les SSD NVMe 

L’an dernier, le marché des SSD a été touché par des pénuries et des prix élevés. Milan Shetti, directeur général de HPE Storage, a ainsi déclaré que l’utilisation courante des SSD NVMe et des composants SCM sera effective dans 12 mois environ. « A l’heure actuelle, SCM et NVMe – dans la chaîne d’approvisionnement et du point de vue de la courbe d’approvisionnement – ne sont pas encore disponibles en volume suffisant […] Je veux dire que les clients pourraient les utiliser, mais le facteur coût n’est pas encore attractif ; la réalité est que la plupart des clients vont attendre que la courbe des prix baisse ». La demande de NVMe et de SCM pour les systèmes IoT au cours de l’année prochaine augmentera et les tarifs baisseront, a souligné M. Shetti. Interrogé sur le sujet, Nicolas Maigne, partnership manager stockage cloud et entreprise chez Micron (4ème fournisseur de semi-conducteurs derrière Samsung, voir ci-dessous), nous a indiqué les SSD NVMe 9200 de la marque étaient bien disponibles en volume pour les clients mais sans nous indiquer de prix. « Ils ont été lancés il y a six mois mais la transition – du SAS vers le NVMe – est plus lente que ce qui avait été annoncé par les analystes. Le NVMe est aujourd’hui adopté par les cloud providers, les entreprises suivront après ».

Les clients des derniers systèmes Nimble pourront ajouter un châssis ou des baies de stockage au sous-système d’origine pour exploiter des SSD NVMe, ou remplacer les anciens SSD SATA. La plate-forme Nimble prendra également en charge NVMe over Fabrics (NVMe-oF), a assuré dit M. Shetti. NVMe over Fabrics offre les mêmes avantages en termes de performance que le NVMe interne mais hors de la baie en déployant le protocole sur un réseau LAN Ethernet ou Infiniband. On obtient ainsi une capacité de latence extrêmement faible et une bande passante très élevée sur le réseau.

Le support du NVMe arrive uniquement sur les baies Nimble Storage AF, nous a indiqué Christian Laporte, category manager IT storage chez HPE. « Les clients HF veulent un rapport performance-prix optimisé et ne recherchent pas la performance absolue (IOPS et latence) ».

Une garantie sur la capacité utilisée 

Pour se rapprocher de la concurrence, HPE propose avec ses baies all-flash Nimble une garantie de capacité baptisée Store More, qui assure aux utilisateurs qu’ils seront en mesure de stocker plus de données par téraoctet qu’avec n’importe quel autre sous-système flash concurrent. « Si nous ne parvenons pas à respecter cette garantie, c’est à nous qu’incombe de fournir la capacité de stockage supplémentaire pour respecter la garantie », a déclaré Milan Shetti, directeur général de HPE Storage. Précisons que les baies AF all-flash et HF hybride utilisent les mêmes technologies d’optimisation de l’espace de stockage brute, avec une réduction des données de 5 à 1 à partir d’une déduplication et d’une compression en ligne à blocs variables. Cette garantie Store More vient concurrencer les offres Future Proof Storage de Dell EMC et Evergreen Storage de Pure Storage. Ce dernier est d’ailleurs à l’origine de cette proposition de garantie de capacité.

Comme toutes les autres baies Nimble Storage, les dernières AF arrivent avec la plate-forme d’analyse prédictive InfoSight, améliorée avec un moteur de recommandations basé sur l’intelligence artificielle. InfoSight recueille des informations sur l’infrastructure à partir de capteurs et effectue des analyses pour détecter des modèles afin de prédire, par exemple, quand un utilisateur pourrait manquer de capacité de stockage. Les capteurs se trouvent dans les dispositifs de stockage mais collectent également des données issues du réseau, des serveurs mais aussi des hyperviseurs. La gamme de stockage 3Par de HPE, reposant sur des ASIC et non pas des contrôleurs x86, est désormais également livrée avec InfoSight. La plateforme HCI Simplivity devrait suivre dans l’année.

Davantage d’automatisation dans le stockage 

« La vision [de HPE] est de simplifier et de révolutionner l’industrie du stockage », a indiqué M. Shetti. « Nous révolutionnons déjà l’industrie du stockage parce que nous fournissons des informations sur les données. Nous croyons que l’avenir du centre de données sera autonome et alimenté par l’intelligence artificielle et la garantie Store More accompagne cette simplification ».

chevron_left
chevron_right