Microsoft supporte les scripts en Python dans Power BI

La dernière version de la suite Power BI d’analyse et de reporting de Microsoft peut exécuter des scripts en Python.

En dehors de l’intégration avec Python, Power BI dispose maintenant d’un connecteur pour Apache Spark. (Crédit : Microsoft)

Dans la suite décisionnelle Power BI de Microsoft, une fonction de prévisualisation permet d’utiliser des scripts en Python comme sources de données et de créer des visualisations dans Power BI Desktop. Comme l’explique un message publié dans un billet de blog présentant la nouvelle version  de Power BI, sortie ce mois-ci, les scripts Python peuvent être exécutés directement dans l’application et être utilisés pour « le nettoyage, l’analyse et la visualisation des données ».

En sélectionnant « Python » dans la boîte de dialogue « Get Data », l’utilisateur peut coller un script dans une fenêtre prévue à cet effet et utiliser comme source un dataframe de script. Les scripts Python peuvent également être utilisés pour créer des visuels dans un rapport. Les visuels se mettent à jour automatiquement chaque fois que les données sont modifiées, même si « le visuel lui-même n’est pas interactif ».

Des packages pour les usages les plus courants

Microsoft fournit un fichier de démonstration Power BI comprenant des exemples de packages Python les plus couramment utilisés pour créer des visualisations et des transformations pour un échantillon de données. Parmi les exemples, on peut citer les bibliothèques Seaborn et Altair de traçage visuel, la bibliothèque Scikit-learn couramment utilisée pour les tâches d’apprentissage machine ;m, le système FlashText de recherche et de remplacement de type regex et PyFlux/Pendulum pour le parsing de la date et de l’heure.

Power BI est intégré depuis longtemps avec R, un autre langage populaire pour la manipulation et l’analyse des données. Mais R est resté un langage de niche, alors que Python a bénéficié d’une forte adoption de la part des data scientists et des programmeurs en général, en particulier à cause de son offre importante de progiciels de tierce partie qui permettent de répondre à presque tous les besoins imaginables en matière de traitement des données.

Python peut-être integré aussi à Excel

Suite à une enquête réalisée à la fin de l’année dernière auprès des utilisateurs d’Excel, Microsoft pourrait également intégrer Python avec son tableur. Mais l’éditeur n’a encore fait aucune annonce officielle à ce sujet. Après l’enquête, Microsoft avait simplement déclaré qu’il « explorait la question, mais qu’il n’avait établi aucun calendrier précis ».

L’outil Power BI lui-même a bénéficié d’autres ajouts dont une fonction très attendue d’impression des rapports en PDF et un connecteur de données pour les clusters Apache Spark. À noter que plusieurs mises à jour de Power BI Desktop devraient se retrouver dans la prochaine version de Power BI Report Server dont la sortie est prévue fin août.

chevron_left
chevron_right