Microsoft va augmenter le tarif d’Office 2019 de 10% en octobre

Microsoft a annoncé plusieurs augmentations de tarifs pour ses produits Office client, Enterprise CAL, Core Cal et Productivity Server. Ceci vraisemblablement dans le but d’inciter les clients de ces solutions à migrer vers le cloud.

Selon Wes Miller, analyste chez Directions on Microsoft, la firme de Redmond veut inciter ses clients à migrer vers ses solutions dans le cloud. (Crédit : Vision Training Systems)

Dans une publication du 25 juillet, Microsoft a annoncé quelques « ajustements » dans les prix de ses produits on-premise et cloud. Parmi eux, une augmentation de 10% du tarif de la licence on-premise d’Office 2019. Cette augmentation, parmi quelques autres, prendra effet au 1er octobre prochain. Il faut remonter à 2010 pour trouver la dernière augmentation de la licence Office en date.

Cette fois, il semblerait que cette hausse s’explique par une stratégie de l’éditeur de Redmond d’amener ses clients de licences perpétuelle on-premise à basculer sur Office 365, donc sur le cloud. « Si vous regardez tous ces changements, auxquels s’ajoutent des augmentations précédentes passées presque inaperçues, cela indique clairement que Microsoft encourage ses clients qui ont toujours évité de s’abonner à Office 365 (ou Microsoft 365 maintenant) à regarder ces offres de plus près… » indique dans un tweet Wes Miller, analyste et expert en octroi de licences pour le cabinet Directions on Microsoft.

Des changements de prix aussi pour Windows Server 2019 Standard Edition et les licences d’accès client RDS 

Autre révélateur de cette stratégie ? Le 1er octobre prochain, les offres de serveurs on-premise de Microsoft – dont Windows Server 2019 Standard Edition et ce que Microsoft appelle les « serveurs de productivité » – connaîtront aussi une augmentation de 10%. Contacté par la rédaction pour s’expliquer sur cette hausse, Microsoft France nous a confirmé que le tarif augmentera bien pour la France. « Les prix commerciaux d’Office 2019 augmenteront de 10% par rapport aux prix actuels. Cette hausse concernera les produits Office client, Enterprise CAL, Core Cal et Productivity Server. Ces changements de prix s’appliqueront également à Windows Server 2019 Standard Edition et les licences d’accès client RDS par appareil », nous a indiqué par e-mail un porte-parole de l’éditeur.

chevron_left
chevron_right